DE | FR

Le Conseil fédéral a donné son avis sur la vaccination obligatoire

Lundi, le député socialiste Fabien Molina a posé la question fatidique au Conseil fédéral. Les autorités lui ont répondu que c'était possible de le faire, mais qu'elle ne se prononcerait pas en ce sens pour l'instant. Qu'en pensez-vous? Répondez à notre sondage.
07.12.2021, 09:0607.12.2021, 17:35
Suivez-moi

Faut-il introduire formellement la vaccination obligatoire en Suisse? Selon le député socialiste Fabian Molina, c'est une nécessité. Lundi, il a officiellement interpellé notre gouvernement: il veut obliger la population à se faire vacciner contre le Covid-19.

Pour Fabian Molina (PS), il est temps de briser le tabou de l'obligation vaccinale en Suisse.
Pour Fabian Molina (PS), il est temps de briser le tabou de l'obligation vaccinale en Suisse.Image: sda

Dans l'émission Forum de la RTS diffusée le soir même, il a débattu cette question épineuse avec la conseillère nationale Léonore Porchet (Les Verts).

Pour Molina, il nous reste trois options pour lutter contre le Covid-19:

  1. Des mesures pour tout le monde.
  2. Des mesures pour les personnes pas encore vaccinées.
  3. Une obligation générale de se faire vacciner.
«D'un point de vue des libertés fondamentales, l'obligation à la vaccination est la plus proportionnelle»
Fabian Molina

Il s'agit certes d'une atteinte à l'intégrité physique de la population, mais elle est à contrebalancer avant la limitation des autres droits: droit de circuler librement, de se rassembler d'avoir une économie...

Ces arguments vous touchent? Voici une interview de Fabian Molina pour watson où il développe son point de vue:

«Pourrir» la vie des non-vaccinés

Pour Léonore Porchet, réfractaire à l'obligation vaccinale, il était effectivement temps de mettre ce sujet sur la table:

«Actuellement, on met en place un système insidieux où l'objectif est de pourrir le plus la vie des non-vaccinés, mais sans en parler frontalement. C'est important d'avoir un débat franc sur le sujet»

Pour l'élue verte, toucher à l'intégrité corporelle, «c'est aller trop loin dans la négation des droits fondamentaux».

En revanche, pour Fabian Molina, tout est question de pondération:

«Il faut choisir entre des options qui sont toutes difficiles. C'est selon moi la plus proportionnelle»
Et vous, vous pensez quoi de la vaccination obligatoire?

Mais n'est-il pas trop tard de prôner l'obligation vaccinale pour cette cinquième vague de Covid-19? «Malheureusement, ce n'est pas la dernière vague. Il faut se préparer pour la prochaine. Gouverner, c'est prévoir. Si on veut éviter une situation similaire l'année prochaine, il faut agir maintenant», a répliqué le conseiller national socialiste.

Sans compter qu'une prolongation de la crise pourrait déchirer la société encore davantage: «La tension va augmenter (...) si on n'augmente pas le taux de personnes vaccinées. La santé, c'est une responsabilité publique. Ce n'est pas seulement une question privée, c'est une marque de solidarité pour la société».

«Je crois qu'une responsabilité collective qui est plus sévère pourra aider»

«Il y a un pourcentage de personnes qui ne se feront pas vacciner, peu importe ce qu'on décide. Mais il y a encore des personnes qui ont peur, qui ne sont pas suffisamment informées. (...) ça, ça ne va plus. On est dans une crise historique», a conclu le socialiste.

Les autorités ont répondu non à Molina

Une vaccination obligatoire n'est pas prévue, ont répondu les autorités dans la soirée de lundi. Elles précisent que la loi sur les épidémies prévoit que les cantons peuvent, en cas de risque important, déclarer obligatoire la vaccination des groupes de population vulnérables, des personnes particulièrement exposées et des personnes exerçant certaines activités.

La Confédération peut également déclarer la vaccination obligatoire pour ces groupes sur la base de la loi sur les épidémies. Cette compétence fédérale n'est, toutefois, que subsidiaire. Théoriquement, le Conseil fédéral pourrait également ordonner une vaccination obligatoire en cas de situation extraordinaire selon la loi sur les épidémies, si cela était approprié et nécessaire.

Et si on devait porter le masque à vie? Décryptage en vidéo

Et si vous aimez le Covid...

5e vague et nouvelles mesures Covid: tous coupables?

Link zum Artikel

Faut-il attendre un vaccin efficace contre Omicron avant de faire la 3e dose?

Link zum Artikel

En cas de surcharges des soins intensifs en Suisse, qui a la priorité?

Link zum Artikel

Faut-il exclure les non-vaccinés? «Ils vivent aux crochets des vaccinés»

Link zum Artikel
Le Conseil fédéral n'ira pas aux JO d'hiver
Le Conseil fédéral ne se rendra pas à Pékin pour les Jeux olympiques et paralympiques d'hiver. Il renonce à sa présence en raison de la situation sanitaire, indique-t-il mercredi.

Le Conseil fédéral encouragera les athlètes depuis la Suisse. Mardi, il a en effet annoncé ne pas se rendre aux Jeux olympiques et paralympiques d'hiver organisés à Pékin en février prochain.

L’article