DE | FR

Quatre ans de prison requis pour un pyromane multirécidiviste

Image: KEYSTONE
Le Ministère public a requis quatre ans de prison ferme, jeudi, contre un ancien aide-cuisinier français de 55 ans qui a avoué avoir allumé sept incendies à Concise entre 2019 et 2020.
20.05.2021, 13:5920.05.2021, 15:01

L'homme est prévenu principalement d'incendie intentionnel, d'incendie intentionnel qualifié et de dommage à la propriété. Les faits se sont produits entre le 1er novembre 2019 et le 16 janvier 2020, tous à Concise, sauf pour l'un des cas qui s'est déroulé à Yverdon. Psychiquement fragile et visiblement honteux de ses actes, il s'est exprimé de manière quasi inaudible durant le procès qui s'est ouvert jeudi matin.

Le quinquagénaire a bouté le feu à un atelier, à la maison de sa mère suscitant un préjudice de 400 000 francs, à des voitures, à un bateau et à une grange. Il est en détention provisoire depuis le 17 janvier 2020 et réside actuellement à la prison de la Croisée. Il vit très mal cette détention et a déjà été agressé plusieurs fois par d’autres détenus au point d’être parfois hospitalisé.

«Je ne pensais ni blesser ni tuer quelqu'un. Je me sens un peu mal par rapport à ces incendies. J'ai de la peine à comprendre pourquoi j'ai fait ça»

Lorsqu'on lui demande s'il réalise les conséquences de ses actes, le prévenu se prend la tête dans les mains. Poussé par son avocate, il déclare finalement qu'il est «désolé».

Appelée à la barre comme témoin, sa mère l'a décrit comme un «homme serviable et poli», avant d'ajouter:

«Quand il monte les tours, il monte les tours»
La mère du prévenu

Son témoignage a laissé entrevoir un homme se sentant souvent incompris, à l'estime de soi vacillante, habité d'un besoin de reconnaissance jamais assouvi.

Toujours selon sa mère, ce serait une bisbille avec son assurance, qui ne voulait plus proposer de police à cet aide-cuisinier et l'empêchant de facto de pouvoir conduire, qui aurait mis le feu aux poudres.

La procureure estime que «sa culpabilité est lourde», «sa responsabilité moyennement diminuée» du fait d'un certain retard mental et que «le risque de récidive est élevé et imprévisible». Le pyromane devrait être fixé sur son sort vendredi de la semaine prochaine. (ats)

Le peuple brésilien révolté face au racisme, en images

1 / 12
Le peuple brésilien révolté face au racisme, en images
source: sda / eraldo peres
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

"On n'a pas choisi de ne pas travailler"

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
«Loris a toutes ses chances pour réussir»: on a suivi «The Voice» à Neuchâtel
Les amis et proches de Loris Triolo ont regardé la finale de The Voice en direct à Neuchâtel. Voici leurs réactions.

«On est un peu déçu, mais il n'avait pas besoin de gagner pour commencer sa carrière, il a toutes les chances de réussir», explique Valentina, la meilleure amie du chanteur et rappeur neuchâtelois.

L’article