DE | FR

Un homme a été arrêté parce qu'il a critiqué la météo sur TikTok

Alors qu'il se plaignait de la poussière et des températures intenables au Koweït, un ressortissant égyptien fera l'objet de poursuites judiciaires et risque l'expulsion.
29.06.2021, 14:3729.06.2021, 16:01

Il ne fait pas bon critiquer le temps qu'il fait dans certains pays: un homme a été arrêté au Koweït après avoir publié une vidéo sur les médias sociaux dans laquelle il se plaignait de la chaleur.

Vague de soutiens en vidéo

La vidéo a été partagée sur TikTok, mais aussi sur Twitter. On pouvait y voir l'homme rire et jurer à propos de la chaleur intenable et de la poussière. Il faut dire que le pauvre était en voiture et coincé dans une tempête de sable. Rappelons que le Koweït bat des records du monde en ce moment avec des températures atteignant 50º.

C'est le Ministère de l'intérieur qui a annoncé (sur Twitter, décidément) que ce ressortissant égyptien fera l'objet de poursuites judiciaires. Il sera également expulsé du pays.

Précisons enfin que ce petit pays du Golfe subit les foudres de groupes de défense des droits de l'homme pour son manque de protection juridique pour les travailleurs, alors que son économie compte fortement sur la main d'œuvre étrangère. Pour soutenir l'accusé, des internautes ont réalisé leur propre vidéo en... critiquant la météo. (fv)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Après Porto Rico, l'ouragan Fiona frappe la République dominicaine
La tempête avait déjà causé de sérieux dégâts lors de son passage en Guadeloupe, samedi dernier. Par endroits, l'eau était montée de plus d'1m50.

L'ouragan Fiona déversait lundi des trombes d'eau sur la République dominicaine après avoir causé des inondations et des dégâts majeurs à Porto Rico, où il a privé les habitants d'électricité et continue de provoquer de fortes précipitations.

L’article