DE | FR
Jessica Fox, gagne la médaille d'or aux Jeux olympiques grâce à un préservatif

Image: instagram/tiktok

Tokyo 2020

Elle remporte les Jeux olympiques grâce à un préservatif

Jessica Fox a partagé sur Tiktok une astuce inattendue pour réparer son kayak: se servir d'un préservatif. Un bricolage qui lui a permis de gagner.

team watson



Et si on remettait à Jessica Fox la couronne de l'ingéniosité? Jeudi 29 juillet, la Franco-australienne a décroché la médaille d'or du slalom à Tokyo. Elle avait déjà gagné le bronze deux jours plus tôt.

Impressionnantes, ces victoires n'auraient peut-être jamais pu voir le jour si l'athlète n'avait pas repéré à temps un défaut majeur dans son kayak.

Le préservatif qui protège VRAIMENT tout

Il y a une semaine, alors que Jessica Fox - qui cumule près de 11 titres mondiaux - était en pleine préparation des Jeux olympiques, elle a constaté que le nez de son embarcation était endommagé. Pour réparer, ni une, ni deux: la reine du système D partage sur son compte Tiktok une parade de génie.

Sur la vidéo consultée plus de 70'000 fois, on y voit l'équipe de la jeune femme appliquer un mélange de carbone malléable. En guise de protection, pour une finition «plus lisse», le staff a ajouté un préservatif, que Jessica Fox a jugé «très flexible et très résistant».

«Je parie que vous ne saviez pas que les préservatifs pouvaient être utilisés pour réparer un kayak»

Jessica Fox, canoéiste olympique tiktok

Pour The Guardian, le contraceptif est très certainement l’un des quelque 160 000 préservatifs que les organisateurs des Jeux ont distribué aux athlètes du village olympique.

L'annonce avait fait grand bruit, puisqu'il leur était demandé de ne pas les utiliser sur place et de plutôt «les ramener dans leur pays d'origine, afin de sensibiliser leur entourage et les gens qui les suivent aux problèmes du VIH et du SIDA». (mndl)

Devenir sportif d'élite aux JO avec un simple hashtag? C'est possible

Vidéo: watson

Plus d'articles sur le sport

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Tokyo 2020

Le Bâlois Alex Wilson exclu des Jeux olympiques

Le sprinteur est suspendu provisoirement par le Tribunal Arbitral du Sport. Il reproche au Rhénan une violation des directives antidopage. Après le cas Kariem Hussein, une autre affaire concernant le dopage secoue donc l'athlétisme suisse.

Après ses folles performances récentes (notamment le record d'Europe du 100 mètres), même non homologuées, Alex Wilson (30 ans) faisait figure d'espoir suisse aux JO de Tokyo pour une médaille. Mais le sprinteur bâlois n'ira tout simplement pas au Japon...

C'est le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) qui l'en empêche: il a suspendu provisoirement le Rhénan pour une violation présumée des directives antidopage, a annoncé Swiss Olympic.

Le recordman de Suisse du 100 et du 200 m a été contrôlé …

Lire l’article
Link zum Artikel