DE | FR

Des excès de violence ont rythmé le 1er août des Vaudois et des Genevois

Des jeunes allument des petards et des fusees devant des policiers de la Police Nord vaudois, dans le quartier de la Villette, lors d'une nuit agitee a l'occasion de la fete nationale le dimanche 1er aout 2021 a Yverdon. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Le 31 juillet, la police a dû venir à la rescousse d'un Vaudois âgé de 18 ans ayant allumé un pétard. L'objet lui a explosé dans sa main et a arraché plusieurs doigts. Image: KEYSTONE

D'importants incendies et des violences à l'encontre des forces de l'ordre ont eu lieu dans les cantons de Vaud et de Genève durant le week-end de fête nationale. C'est ce qu'affirment les polices cantonales dans un communiqué diffusé lundi. Tour d'horizon.



Echallens

Dans la nuit du 31 juillet

Une cinquantaine de jeunes étaient présents dans le secteur de la gare du Lausanne Echallens Bercher (LEB). D'après le communiqué de la police, plusieurs fusées et tirs de pétard ont été lancés dès le début de la soirée. Certains étaient extrêmement dangereux.

Alors que des engins pyrotechniques ont été saisis, 30 personnes ont été interpellées puis identifiées.

Puidoux

Dans la nuit du 31 juillet

La police a également dû venir à la rescousse d'un Vaudois âgé de 18 ans ayant allumé ce qu’il pensait être un fumigène. Il s’agissait en réalité d’un pétard, qui a explosé dans sa main et lui a arraché plusieurs doigts.

Il a été emmené à l’hôpital en ambulance pour y recevoir les soins nécessaires.

Prilly

Dans la nuit du 31 juillet

Aidées des pompiers, les forces de l'ordre sont également intervenues pour trois feux de poubelles. Les intervenants expliquent avoir été visés par ces derniers.

Aucune interpellation n’a été possible, mais certains auteurs, connus de la Police de l’Ouest lausannois ont été identifiés.

Dans la nuit du 1er août

D'autres feux de poubelle sont apparus dans la région le lendemain. La police aurait, cette fois, été ciblée par des tirs de pétard et des fusées, blessant deux gendarmes à la jambe et à l’épaule. Un scootériste, qui circulait à proximité, aurait aussi été victime de ces tirs. Il souffre actuellement d'acouphène.

Des plaintes pour violences contre les fonctionnaires ont été déposées. Ces événements ont nécessité l’intervention de huit patrouilles de la gendarmerie, y compris la brigade canine et de la Police de l’Ouest lausannois (POL).

Yverdon-les-Bains

Dans la nuit du 1er août

Vers 23h30, dans le quartier de la Villette, des jets de cailloux et des tirs de fusées ont été lancés contre les forces de l’ordre, sans les atteindre. Aucun blessé n’est à déplorer. La situation est revenue à la normale vers 02h15.

Des policiers de la Police Nord vaudois, securisent le quartier de la Villette, lors d'une nuit agitee a l'occasion de la fete nationale le dimanche 1er aout 2021 a Yverdon. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Les policiers en action à Yverdon. Image: sda

Un individu, soupçonné d’être l’instigateur de ces actes de violence, a été identifié.

Lausanne

Dans la nuit du 1er août

Plus de quinze incendies volontaires ont été provoqués suite à des feux de poubelle et de scooters. Ce, dans plusieurs quartiers de la Ville tels que Praz-Séchaud, Boveresses, Devin ou encore Chailly.

Ces sinistres ont été rapidement maîtrisés par les sapeurs-pompiers du Service de protection et sauvetage (SPSL) et n'ont fait aucun blessé. Malgré les dégâts matériels occasionnés, il n'y a eu aucune interpellation.

Genève

Dans la nuit du 1er août

Du côté des Genevois, la soirée a également été émaillée d'incidents. Des conteneurs ont été incendiés et des personnes ont, à nouveau, visé avec des feux d'artifice les forces de l'ordre, mais aussi des voitures garées et le manège d'un forain.

D'après Joanna Matta, porte-parole de la police du canton, des pompiers qui intervenaient pour étouffer des départs de feu ont aussi été pris pour cible. La police a procédé à six interpellations et saisi des engins pyrotechniques. (ats/mndl)

Le 1er août 2021

1 / 12
Le 1er août 2021
source: sda / salvatore di nolfi
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Les inondations à New York créent des torrents dans le métro

Link zum Artikel

Crise des opiacés: 1,1 milliard et ils échappent au procès

Link zum Artikel

Aux Etats-Unis, ce champion de bouffe avale 76 hot-dogs en 10 minutes

Link zum Artikel

27% des lits sont occupés par des cas Covid en soins intensifs ++ Rappel de masques

Link zum Artikel

En Afrique du Sud, le bilan des émeutes grimpe à 276 morts

Une partie des décès ont été causé par des bousculades, des chutes d'objets et l'incendie de bâtiments. Les émeutes sont survenues au lendemain de l'incarcération de l'ex-président Jacob Zuma.

Les émeutes et pillages qui ont ensanglanté l'Afrique du Sud ont fait 276 morts, a annoncé mercredi le gouvernement. Il a révisé à la hausse un précédent bilan de 215 morts.

La police a ouvert 168 enquêtes pour meurtre. Une partie des morts sont dues à des bousculades, à des chutes d'objets et à l'incendie de bâtiments.

Les troubles ont éclaté au Kwazulu-Natal le 9 juillet, prenant d'abord la forme d'émeutes au lendemain de l'incarcération de l'ex-président Jacob Zuma pour outrage à la justice.

Ils …

Lire l’article
Link zum Artikel