beau temps
DE | FR
Blogs
Watts On

VW Golf 1.5 eTSI: on a testé la nouvelle microhybride

Volkswagen Golf eTSI
Evolution sans révolution dans le styleBild: Volkswagen AG
Watts On

Techno et électro: on a testé la VW Golf eTSI

La huitième génération de Golf a introduit une inédite version micro-hybride essence à son catalogue. Voulue sobre, tient-elle ses promesses? On a eu 1000 kilomètres pour juger.
06.09.2022, 09:10
Jerome Marchon
Jerome Marchon
Suivez-moi
Plus de «Blogs»

En 48 ans de carrière, la Golf fait partie de ces mythes automobiles inébranlables. Qui n’a pas rêvé devant les GTI, G60, VR6, R32, ou actuelle R? Qui n’a pas un souvenir avec une Golf, celle de l’instit ou celle de Tonton? Nombreux aussi sont ceux qui ont passé leur permis à son volant. Bref, tout le monde la connait et la reconnait grâce à sa ligne devenue sa signature au fil des ans.

Révolution technologique

Or, pour sa huitième génération de Golf, VW la fait entrer dans une ère très techno. L’aventure commence à l’intérieur, où deux écrans trônent en maîtres. L’un pour les informations de conduite face au conducteur, le second, juché au centre du tableau de bord, pour toutes les commandes secondaires de l’auto dans une interface qui rappelle les smartphones. Point de boutons, mais une myriade d'icônes. Ça en jette et impressionne! Fluide et agréable, le maniement de ce véritable centre névralgique nécessitera toutefois un temps d’adaptation.

Volkswagen Golf eTSI
Cockpit 100% numérique.image: Volkswagen AG

De nombreuses assistances à la conduite sont offertes ou en option suivant le niveau de finition: citons la conduite semi-autonome de niveau 2, l’aide au maintien dans la voie ou la reconnaissance des panneaux. Pour le reste, la Golf reste fidèle à ces préceptes, faits de praticité au quotidien et d’habitabilité. L’ambiance à bord est certes sobre et sans chichis, mais bénéficie d’une très bonne qualité de fabrication.

6 litres au 100 kilomètres? Sans problème

L’intérêt de cette Golf « eTSI » est bien évidemment son moteur. Rappelons que jusqu’ici la Golf fut l'une des pionnières de l’électrification dans le segment avec l’hybridation rechargeable sur la GTE, d’ailleurs reconduite sur cette huitième génération. La e-Golf, 100% électrique, a en revanche disparu du catalogue au profit de l’ID.3.

Volkswagen Golf eTSI
Electrification simple mais efficace.image: Volkswagen AG

Sur les deux blocs 1.0 et 1.5 litre du catalogue, VW propose la micro-hybridation baptisée «eTSI». L’intervention de la fée électricité se fait au moyen d’un alterno-démarreur apportant un peu de boost lors des accélérations. Son intervention est totalement imperceptible et aucun roulage 100% électrique n’est possible. En revanche, on y retrouve la désactivation des cylindres et la fonction de «roue libre» (seulement avec la boîte à double-embrayage) au lever de pied.

Volkswagen Golf eTSI
Un petit "e" qui a toute son importance.image: Volkswagen AG

Si la puissance et les performances ne varient pas avec ou sans la micro-hybridation (110 ch pour le 1.0, 130 et 150 ch pour le 1.5) c’est au chapitre de la consommation que la différence est perceptible. Etrangement, la fiche technique ne stipule qu’un gain minime de 0,1 l/100 km (entre 5.9 et 6.7 l/100 km pour la eTSI contre 6.0 à 6.8 l/100 km pour la TSI) pour notre eTSI de 150 ch.

Dans les faits, sur les 1000 km de notre essai, nous avons atteint une consommation moyenne de 6.3 l/100 km. Une conduite en bon père de famille nous a gratifié d’un joli 5.2 l/100 km alors que plus d’engagement derrière le volant se solde par les 6.7 l/100 km annoncé. Rester en dessous des 6 l/100 km sur un parcours mixte n’a rien d’insurmontable. Plutôt efficace pour une puissance de 150 chevaux et 250 Nm avec boîte à double embrayage, non ?

Volkswagen Golf eTSI
image: Volkswagen AG

Sur la route, la Golf eTSI fait état de sa polyvalence. Le confort global est bon et les mouvements de caisse bien maîtrisés. Le dynamisme est certes en retrait, mais la souplesse du moteur contribue à l’agrément. Le châssis demeure efficace et sécurisant. L’ensemble respire une belle homogénéité et se révèle une belle réussite !

Volkswagen Golf eTSI
image: Volkswagen AG

Comme le vin, la Golf se bonifie avec l’âge. Bien ancrée dans son époque, à la pointe technologiquement, la sempiternelle compacte interprète sa partition avec sérieux, onctuosité et, surtout, des consommations mesurées.

A propos de l'auteur:

Image
image: zvg
Jérôme Marchon est...
... un fan passionné de voitures depuis son plus jeune âge. Sa carrière professionnelle a pourtant commencé dans la finance. En parallèle de celle-ci, il contribue à créer un blog sur l'automobile, avant de fonder sa propre page, avant de prendre le poste de rédacteur en chef de la Revue Automobile. Depuis 2018, il travaille en tant qu'indépendant et écrit pour différents médias automobiles et généraux (print et web), en Suisse comme à l'étranger. Jérôme Marchon travaille également comme traducteur et conseiller en contenu rédactionnel pour des événements automobiles et des constructeurs automobiles.
Roger Federer l'avoue, il «chante du Britney en voiture»
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Cette mesure concrète ferait économiser des milliards aux Suisses
Nous pensons souvent que notre pouvoir d’achat baisse, car les coûts de production augmentent. C’est parfois le cas, mais une grande partie des hausses de prix s’expliquent par des marges colossales faites par des intermédiaires qui abusent de leur pouvoir. Une action publique dans ce domaine pourrait rendre aux consommatrices et consommateurs des milliards de francs.

Quand on voit le prix d'un produit, on est en droit de s’attendre à ce que ce prix soit basé sur quelque chose de réel: du travail, des ressources rares, bref de la valeur qui justifie ce qu’on paie. Normalement, si j’achète un litre d’essence ou un kilo de pommes, je m’attends à permettre aux personnes qui ont fourni un effort pour que je puisse bénéficier de ce bien d'être rémunérées avec cet argent.

L’article