Blogs
Watts On

«Cuore electro»: on a testé l'Alfa Romeo Tonale

Alfa Romeo Tonale 1.5 Hybrid 160
Avec le Tonale, une nouvelle ère s'ouvre pour Alfa Romeo.image: Alfa Romeo
Watts On

«Cuore electro»: on a testé l'Alfa Romeo Tonale

Le Tonale fait entrer Alfa Romeo dans l’ère de l’électromobilité. Pour corser le tout, la marque s'attaque au haut du panier de la catégorie pléthorique et ultra-concurrentielle des SUV du segment C, afin de s’attirer les faveurs d’une nouvelle clientèle. Le Tonale donnera-t-il le «la»?
07.02.2023, 11:0507.02.2023, 11:50
Jerome Marchon
Jerome Marchon
Suivez-moi
Plus de «Blogs»

Il faut remonter au Geneva International Motor Show de 2019 pour retrouver la trace du concept Tonale, préfigurant le SUV italien dont nous prenons le volant aujourd’hui. Fort heureusement, après plus de trois ans de développement, les galbes qui émurent nos rétines dans les travées de Palexpo sont reconduits sans profonds changements. Le Tonale a vraiment de la gueule, mariant élégance et dynamisme, le tout saupoudré de subtils clins d’œil aux glorieux modèles de l’histoire Alfa. Nombreux sont les concurrents directs du Tonale à pouvoir «aller se rhabiller» sur le plan du style.

Alfa Romeo Tonale 1.5 Hybrid 160
Une ligne et des proportions dont seuls les italiens en ont le secret.image: Alfa Romeo

Atmosphère sport-chic

A l’intérieur, la personnalité Alfa Romeo est aussi bien présente. L’ensemble des commandes est orienté vers le pilote, la casquette de l’instrumentation à double canon rappelle aussi les Alfa d’antan.

Alfa Romeo Tonale 1.5 Hybrid 160
Un cockpit sportif avec les commandes orientées vers le pilote.image: Alfa Romeo

Si l’ambiance est très sport-chic, on tiquera par contre sur le choix disparate des matériaux; irréprochable ou presque pour ce qui est à hauteur des yeux et en dessus, il n’est franchement pas terrible en dehors du champ de vision. Les mauvaises habitudes sont tenaces… et risquent quand même de desservir notre SUV italien lorsqu’il s’agira, pour un client potentiel, de le comparer aux productions allemandes. Les prestations en matière d’habitabilité sont en ligne avec les standards du segment et soulignons que, malgré la ligne de pavillon fuyante vers l’arrière, la garde au toit des places postérieure est préservée.

Le plein de techno

Si la marque au Biscione s’est par le passé montrée à la traîne sur le contenu technologique de ses modèles, elle a rattrapé son retard et donne même la cadence avec le Tonale. Instrumentation numérique personnalisable, écran tactile central de 10 pouces, connectivité maximale, système et interface multimédia fluide, sans bugs et facilement assimilable, tout y est, même la conduite autonome de niveau 2!

Alfa Romeo Tonale 1.5 Hybrid 160
Un contenu technologique embarqué de haut vol.image: Alfa Romeo

Alfa Romeo se permet aussi une petite incursion dans le Web 3 grâce au certificat NFT de série. Cette carte d’identité inviolable, dont la technologie repose sur la fameuse «blockchain», permet d’enregistrer et certifier toutes les étapes de la vie du véhicule.

Et le supplément d'âme?

Sous son capot, le Tonale inaugure l’électrification à la sauce Alfa. Dans un premier temps, l’offre s’articule autour d’un 4-cylindres de 1.5 litre associé à un petit moteur électrique 48 V de 15 kW et une batterie de 0,8 kWh. L’ensemble développe au choix 130 ou 160 ch. C’est donc une architecture mild-hybrid «améliorée», au sens que le moteur électrique assiste son homologue thermique comme un propulseur mild-hybrid conventionnel, mais il permet aussi d’évoluer à la seule force des électrons en manœuvres ou sur terrain plat jusqu’à 30 km/h à la condition de rester doux sur l’accélérateur. Le dispositif est agréable et ingénieux pour une utilisation en milieu urbain.

Alfa Romeo Tonale 1.5 Hybrid 160
Trop sage à la conduite, le Tonale?image: Alfa Romeo

Outre le style, l’ADN d’une Alfa Romeo est aussi constitué par son moteur et les sensations qu’il procure: du son, de la nervosité, de la puissance et du couple. Et sur le Tonale, force est de constater que ces aspects sont clairement mis en sourdine. Le groupe motopropulseur de 160 ch procure certes des performances honnêtes, mais manque singulièrement de vivacité pour une conduite dynamique; la boîte de vitesses double-embrayage manque de réactivité et se montre hésitante, le déploiement de couple et puissance se fait attendre, nécessitant beaucoup d’espace pour les manœuvres de dépassement par exemple. Les communicants de la marque ont beau arguer que les performances globales de leur Tonale s’inscrivent dans la moyenne de la catégorie; peut-être bien, mais le conducteur d’une Alfa Romeo est-il un conducteur «moyen»? Et puisqu’on est dans les moyennes, nous avons relevé entre 6 et 7.7 l/100 km de consommation, suivant la conduite adoptée en utilisation quotidienne et sur des trajets mixtes. Pour la ville, comptez autour des 8 l/100 km.

Châssis bien né

Le bilan mitigé du propulseur est d’autant plus regrettable que les liaisons au sol du Tonale sont de très haut niveau. Le comportement global est très neutre, sécurisant. Le tarage des suspensions, ferme mais pas cassant, maintient avec brio les mouvements de caisse et la direction, certes moins directes que les Giulia et Stelvio, est précise. On aurait apprécié un peu plus de franchise autour du point milieu et une remontée d’informations sur le grip du train avant un peu moins atone. Mais globalement l’expérience de conduite est plaisante et l’accastillage digère sans broncher une conduite enlevée.

Alfa Romeo Tonale 1.5 Hybrid 160
Le Tonale - traction uniquement en 130 et 160 ch - est bien campé sur ses roues.image: Alfa Romeo

Voué à satisfaire le plus grand nombre et conquérir une nouvelle clientèle, le Tonale dispose de vrais atouts, mais marque le pas sur quelques détails de finition et un agrément moteur-boîte en demi-teinte pour son badge. C’est une première copie certes, mais vendue à partir de 41'900.- francs il pratique une tarification digne des premiums et pour laquelle on est légitimement en droit de se montrer exigeant. Une mouture hybride rechargeable du Tonale de 280 ch et traction intégrale arrive tout soudain dans les concessions. Espérons que celle-ci soit plus habitée par l’esprit Alfa.

A propos de l'auteur:

Image
image: zvg
Jérôme Marchon est...
... un fan passionné de voitures depuis son plus jeune âge. Sa carrière professionnelle a pourtant commencé dans la finance. En parallèle de celle-ci, il contribue à créer un blog sur l'automobile, avant de fonder sa propre page, avant de prendre le poste de rédacteur en chef de la «Revue automobile». Depuis 2018, il travaille en tant qu'indépendant et écrit pour différents médias automobiles et généraux (print et web), en Suisse comme à l'étranger. Jérôme Marchon travaille également comme traducteur et conseiller en contenu rédactionnel pour des événements automobiles et des constructeurs automobiles.
Voici la première supercar développée en Afghanistan
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
5 randonnées à couper le souffle en Suisse
Découvrez des sentiers de randonnée pittoresques en Suisse romande et dans le Haut-Valais, qui vous feront traverser des paysages intacts et vous offriront des vues époustouflantes. Laissez-vous ensorceler par la beauté de la nature et offrez-vous une pause.

La Suisse est un vrai paradis pour les randonnées. Avec ses paysages variés et ses vues spectaculaires, elle est le cadre parfait pour des excursions inoubliables. Voici nos 5 cinq préférées, que vous pouvez atteindre facilement en transports en publics.

L’article