DE | FR
Bild

British corner

Manchester City veut faire taire son «voisin bruyant»

Raphaël Crettol, champion suisse de Fantasy Premier League, décrypte l'actualité du football anglais. Présentation de la journée 27 et quelques tuyaux pour vous.



Les fameux docks de Manchester commencent à se parer de couleurs. D'un côté, les maillots rouges des Red Devils de United; de l'autre, les tuniques bleu ciel de City. Rien de surprenant, même en temps de pandémie, avant le derby qui opposera les deux grands rivaux de la ville (dimanche à 17 h 30).

Vu d'en haut, le bleu ciel l'emporte clairement sur le rouge sang. Là non plus, rien de surprenant, dans la mesure où, en ville, Manchester City est bien plus populaire que son grand-frère «mondialisé» de United.

Les fans de United n'ont cure de cette rivalité locale. «Le vrai derby d'Angleterre, c'est celui contre Liverpool», vous répliquera n'importe quel supporter des Red Devils. Il faut reconnaître que cette façon de voir les arrange bien, eux qui terminent systématiquement derrière leur voisin depuis sept saisons. Il y a une dizaine d'années, le légendaire entraîneur de United, Sir Alex Ferguson, rabaissait d'ailleurs son rival au rang de simple «noisy neighbours» (voisins bruyants).

La phrase culte de Sir Alex Ferguson

abspielen

Vidéo: YouTube/Sky Sports Retro

Sur le papier, l'affiche est alléchante puisque les deux clubs de Manchester pointent aux deux premières places du classement. Mais sans avoir besoin de sortir les calculettes, on constate que l'écart de City sur United est abyssal (14 points). Alors, est-ce déjà une première balle de titre qui se jouera à l'Etihad à dix journées du terme du championnat?

Le classement après 26 journées

La dynamique actuelle du terrain parle clairement en faveur des hommes de Pep Guardiola. Quand le technicien espagnol enchaîne les victoires en faisant de sa composition d'équipe un jeu de chaises musicales, son collègue Solskjaer est contraint de carboniser les mêmes joueurs match après match. Il y a fort à parier que les Reds Devils ne parviendront pas à éviter une nouvelle déferlante skyblue sur les docks de Manchester cette saison.

Le joueur à suivre Gareth Bale revient en forme

epa09042637 Gareth Bale of Tottenham celebrates after scoring the 1-0 lead during the English Premier League soccer match between Tottenham Hotspur and Burnley FC in London, Britain, 28 February 2021.  EPA/Julian Finney / POOL EDITORIAL USE ONLY. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 120 images, no video emulation. No use in betting, games or single club/league/player publications.

Image: sda

Après avoir trainé son spleen au Real Madrid ces dernières saisons, le fantasque gallois a démontré qu'il est toujours capable de fulgurances. Des dribbles ravageurs, une accélération qu'on pensait évaporée sur les parcours de golf et une prestation XXL contre Burnley récompensée par un doublé et une passe décisive.

Le retour en grâce de Gareth Bale ? Attendons un peu, car son talent n'a d'égal que son inconstance. Il y a cependant des signes qui ne trompent pas. Son sourire espiègle, la façon dont il a renvoyé Lucas à ses études lors de la célébration d'un but (le Brésilien faisait le geste faux) en disent long sur le plaisir qu'il semble avoir retrouvé dans le club qui l'a révélé.

Ce retour en forme de Bale pourrait détendre la pression sur José Mourinho, passablement critiqué pour son style de jeu qu'un euphémisme qualifierait de «peu attractif». A confirmer dimanche contre Crystal Palace.

Notre article sur Tottenham

«Il n'y a pas un manager au monde qui ne ferait pas jouer un Gareth Bale en forme»

José Mourinho, manager de Tottenham

Bon et alors, c'est bon Lucas, tu l'as pigé ce signe?

Ah ben non, toujours pas...

Aston Villa et la chasse aux taupes

Ce n'est un secret pour personne: les joueurs et l'encadrement des équipes de Premier League jouent eux aussi au célèbre jeu en ligne Fantasy Premier League, dans lequel chaque utilisateur peut constituer une équipe de onze joueurs qui lui rapportent des points en fonction de leurs performances réelles.

Les interférences entre la Premier League et son jeu Fantasy donnent parfois lieu a des scènes cocasses. Il y a une dizaine de jours, le meneur de jeu d'Aston Villa Jack Grealish se blesse à l'entraînement. Son entraîneur Dean Smith cache l'information lors de la conférence d'avant-match pour surprendre son futur adversaire, Leicester.

Mais des rumeurs circulent sur les réseaux sociaux et remontent jusqu'aux oreilles du coach de Leicester, Brendan Rodgers. Aston Villa perd le match, suscitant la colère de Dean Smith en conférence d'après-match. Le coach promet de retrouver les taupes à l'intérieur du club qui ont fait sortir l'information.

Il a rapidement été confirmé que la rumeur provenait du compte Twitter d'un Norvégien qui traque les transferts Fantasy des joueurs et des staff de Premier League. Ce Norvégien a remarqué que trois joueurs d'Aston Villa, le physio et un analyste du club avaient vendu Grealish dans le jeu et s'est empressé de tweeter l'information. Le Tweet a été repartagé plus de 400 fois.

Le tweet qui a mis le feu aux poudres

La réaction de Dean Smith n'a pas tardé: interdiction formelle à tous les membres du club de jouer à Fantasy. Une décision qui pourrait entraîner d'autres clubs à prendre la même décision pour s'éviter toute mauvaise surprise...


Tous les bons plans pour la GW 27

L'équipe à cibler

Une deuxième Double Gameweek d'affilée pour Manchester City inscrit d'emblée les skyblues sur nos radars. La réception d'une équipe de Southampton en plein doute est particulièrement appétissante. Mais parier sur les joueurs de City revient à déchiffrer la fameuse Pep-roulette (les rotations d'effectif de l'entraîneur Guardiola). A ce petit jeu, les joueurs qui auront bénéficié d'un match de repos lors des deux dernières journées partent avec un crampon d'avance.

Le capitaine

Reposé lors de la dernière journée, Ilkay Gündogan (6.2) possède de bonnes chances d'être titularisé par Guardiola lors de deux matchs de la GW27. L'Allemand est dans la forme de sa vie, on ne peut pas passer à côté de l'opportunité de lui confier le brassard. Si le derby face à United s'annonce cadenassé, le match face à Southampton peut déboucher sur un festival. Harry Kane (11.1) et Heung-Min Son (9.5) constituent de sérieuses alternatives en raison du regain offensif des Spurs qui accueillent une équipe de Crystal toujours minée par les blessures.

Qui sera ton capitaine pour la GW27?

Les différentiels

Un différentiel de West Bromwich pour lancer cette rubrique? Pas forcément très sexy, j'avoue... Mais Ainsley Maitland-Niles (4.6) possède un vrai potentiel de points des deux côtés du terrain cette semaine. Enregistré comme défenseur sur FPL, le joueur prêté par Arsenal évolue au milieu du terrain chez les Baggies et pourrait bien rafler une clean sheet face à une équipe de Newcastle décimée offensivement. Sans faire de bruit, Mason Mount (6.8) a su se rendre indispensable à Chelsea. Ses trois buts en cinq matches démontrent également qu'il peut se montrer clinique à la finition. Il y a fort à parier que Gabriel Jesus (9.2) ne débute qu'un match sur deux; suffisant pour que attaquant brésilien de City trouve le chemin des filets dans la foulée de son doublé contre les Wolves.

La stat

Le joueur ayant créé le plus d'occasions de but au cours des six dernières Gameweeks est un défenseur. Luke Shaw (5.1) en a créé 20, soit plus de trois par matches. Le calendrier est particulièrement difficile pour United ces prochains temps, mais on souligne la capacité de l'équipe de Solskjaer à préserver sa cage inviolée dans les gros matches. Les envolées du latéral anglais sur son flanc gauche pourraient bien lui offrir quelques assists en bonus.

Le bon plan

Cette saison perturbée par les matches reprogrammés nous oblige à garder un oeil sur le calendrier. La GW29 ne comportera que quatre matches en raison des 1/4 de finale de la FA Cup qui se disputeront ce weekend-là. Pour tout ceux qui n'ont pas conservé leur Free Hit, il peut être donc judicieux d'utiliser ses transferts pour cibler des joueurs qui ont un match en GW29.

Vous hésitez encore dans votre choix de capitaine ? Vous n'êtes pas encore certain de votre prochain transfert ou de votre stratégie à plus long terme ? Posez simplement votre question en utilisant la fonction commentaires ci-dessous. Prenez le temps de répondre au minimum à une question déjà posée par un autre lecteur/joueur.

Cheers mate !

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Thèmes

British corner

Des débats vifs, des tacles appuyés et des bons plans

Je m'appelle Raphaël Crettol et je suis champion suisse du jeu en ligne Fantasy Premier League. Avant chaque journée, je vous plongerai dans l'univers du foot anglais et vous donnerai des tuyaux. Cette rubrique sera aussi une plateforme d'échange.

Si vous n'y jouez pas vous-même, vous avez certainement entendu parler du jeu Fantasy Premier League. Quoi, pas encore?!

Véritable phénomène au Royaume-Uni et jusqu'aux quatre coins du monde, ce jeu en ligne permet aux utilisateurs de composer une équipe de onze joueurs avant chaque journée du championnat anglais de football. Ces onze joueurs rapportent des points en fonction de leurs performances réelles (buts marqués et encaissés, passes décisives, etc). C'est sur ce format …

Lire l’article
Link zum Artikel