DE | FR

4 comptes Insta Body Positive pour se sentir bien dans son corps

Sur Instagram, il n'y a pas que des mannequins photoshopées, il y a aussi des influenceuses qui prônent le #nofilter.

Présenté par

Markenlogo

On ne peut pas dire qu'Instagram soit un réseau social qui favorise l'amour de soi. Heureusement, si on cherche un peu, il y a certains comptes Body Positive qui font du bien. Que ce soit en nous montrant la face cachée des photos parfaites ou en nous donnant des conseils pour apprendre à mieux nous accepter. Voici sans plus attendre quatre comptes que vous devez connaître:

@chessiekingg

Sur un ton humoristique, Chessie King déclare la guerre au perfectionnisme artificiel sur Instagram.

Avec des vidéos et des photos amusantes, elle montre que les poignées d'amour, les vergetures et autres «imperfections» sont naturelles.

«On a critiqué mon corps sur la photo de gauche. On a critiqué mon corps sur la photo de droite», écrit la Britannique sur Instagram, offrant ainsi des conseils sur la façon de gérer les commentaires négatifs.

On continue avec les comptes Body Positive dans un tout petit moment, mais d'abord, une courte pause publicitaire:

Nous reversons 2% de nos bénéfices à la lutte contre le cybermobbing
Comme ces influenceurs, nous valorisons la beauté de chacun! Notre initiative «Respect Everybody's Beauty» vise plus de respect et moins de haine dans l'espace numérique. Lorsque vous achetez des produits de nos marques, vous soutenez avec nous les projets de Pro Juventute contre le cybermobbing. Plus d'informations ici >>
Image de promotion

Maintenant, revenons à nos moutons...

@dr.med.mareike.awe

«Tous ces corps parfaits sur Instagram ne sont rien de plus qu'une illusion. Ils ne sont pas réels. Il n'y a qu'un souffle entre ces deux photos», écrit Mareike Awe sur Instagram.

Les posts de l'influenceuse allemande et experte en santé mentale rappellent combien il est facile de tricher sur les réseaux et expliquent comment éviter de douter de soi.

Elle explique dans de courtes vidéos à quel point avoir confiance en soi a une influence sur l'alimentation et la santé mentale.

@saggysara

Les photos prétendument parfaites sur Instagram cachent généralement plus d'apparence que de réalité. C'est ce qu'essaie de montrer Sara Puhto, qui n'a pas peur de se prendre en exemple.

«Il faut réaliser que la moindre pose, se pencher, rentrer son ventre, positionner ses vêtements change l'apparence», écrit-elle sous l'une de ses photos.

Sara ne prône pas seulement le Body Positive pour les femmes. Les hommes aussi rusent avec de bonnes poses, une bonne exposition et Photoshop. Dans l'un de ses posts, elle a persuadé son frère de prendre quelques photos avec elle.

Mais elle souligne également que, dans la société, les femmes sont généralement critiquées plus durement que les hommes. Par exemple, lorsqu'elle a publié une photo de ses poils sous ses aisselles, elle a reçu des commentaires tels que: «C'est pour ça que tu es célibataire!», «Tu ne peux pas te débarrasser de ces poils?» ou «C'est pas hygiénique!»

«Nous devons cesser de juger les gens pour des choses qui sont naturelles, comme les poils, les bourrelets du ventre, les vergetures, la cellulite ou l'acné. Les poils sont de couleurs différentes, plus ou moins clairsemés, plus ou moins épais, et tout cela est normal», écrit la Finlandaise.

@mynameisjessamyn

Jessamyn Stanley aime faire de l'exercice, mais elle n'a pas envie d'être mince. Cette professeure de yoga se définit comme une «femme de couleur de grande taille». Dans des tenues moulantes, elle montre que le poids n'a pas d'importance lorsqu'il s'agit de sport.

Comme elle le dit elle-même, elle reçoit beaucoup de messages de haters qui pensent que seules les personnes minces peuvent pratiquer le yoga. Stanley prouve le contraire avec ses posts.

Le yoga a considérablement renforcé sa confiance en elle. Toutefois, elle souligne que le Body Positive n'est pas un mouvement qui a pour but de changer quelque chose chez soi, comme se mettre soudainement au sport. Mais les effets positifs du yoga et de l'exercice physique en général vous aideront à ne pas vous soucier de ce que les autres pensent de vous.

(cst)

Nous reversons 2% de nos bénéfices à la lutte contre le cybermobbing
La beauté de chacun et plus de respect – c'est ce que nous défendons. Notre initiative «Respect Everybody's Beauty» vise plus de respect et moins de haine dans l'espace numérique. Lorsque vous achetez des produits de nos marques, vous soutenez avec nous les projets de Pro Juventute contre le cybermobbing. Plus d'informations ici >>
Image de promotion

Plus d'articles sur le thème «Divertissement»

Êtes-vous incollable sur Kaamelott?

Link zum Artikel

À Cannes, c'est pas le cinéma qui compte, c'est la quincaillerie

Link zum Artikel

Quelle table basse êtes-vous?

Link zum Artikel

«Les gens viennent du monde entier pour manger mon sandwich»🤤

Link zum Artikel

témoignage

Elle déballe tout sur les méthodes douteuses d'une fondation vaudoise

Le Canton de Vaud a ouvert une enquête sur d'importants dysfonctionnements au sein d'une fondation accueillant des personnes souffrant d'addiction, dont des individus condamnés. watson a rencontré l'ex-employée dont la ténacité a fait bouger les choses. Le directeur reconnaît un «souci d'encadrement».

Mobbing, conditions de travail inquiétantes et menaces de mort, ce mardi, 20 Minutes dévoile les graves dysfonctionnements qui secouent la fondation Bartimée à Grandson (VD). Spécialisé dans la lutte contre les addictions, l'institut accueille également des personnes souffrant de troubles mentaux et ayant été condamnées par la Justice pour des crimes ou des délits. La personnalité du directeur «aussi génial que maléfique» est notamment pointée du doigt par les nombreux …

Lire l’article
Link zum Artikel