Divertissement
Netflix

«Faux Profil»: notre avis sur cette série pour ménagère Netflix

Perfil Falso S1 (L to R) Rodolfo Salas, Carolina Miranda in Perfil Falso S1. Courtesy of Netflix
Oh Camilla, je t'aime tellement mi amore... Oh Fernando, moi plus!

J'ai regardé «Faux Profil» sur Netflix et je m'attendais au pire

Faux Profil fait partie du top 10 des séries regardées sur la plateforme de streaming en Suisse. Voici notre avis sur cette télénovela.
07.06.2023, 18:42
Gelöschter Benutzer
Suivez-moi
Plus de «Divertissement»

L'affiche a tout pour faire fuir: un homme très musclé façon Ken embrasse une femme sexy, mais avec le regard d'une biche apeurée par les phares d'une voiture. Les deux ont la bouche entrouverte pour dire à l'abonné Netflix amateur de soaps et de télénovelas qu'il se prépare à voir quelque chose de «sensual».

C'est ça l'affiche, elle est belle hein?

Image
netflix

Il faut le dire en espagnol parce que la série est une télénovela à la sauce Netflix. D'ailleurs, le pitsch est typique de ces feuilletons dont les Sud-Américains raffolent: Camila, une femme sexy et indépendante rencontre via Tinder Fernando, un homme sexy et riche. Ils passent une nuit torride à Las Vegas et entretiennent une relation à distance pendant plusieurs mois. Un jour, elle décide de lui faire une surprise et de se rendre à Carthagène en Colombie où il habite. Mais sur place, horreur! (Horror!) Camila découvre une terrible réalité. Fernando, «my amor», «mi corazon», n'est pas celui qu'il prétendait (hijo de puta!).

Perfil Falso S1 (L to R) Carolina Miranda, Rodolfo Salas in Perfil Falso S1. Courtesy of Netflix
Ça se cambre...Image: netflix
Perfil Falso S1 (L to R) Carolina Miranda, Rodolfo Salas in Perfil Falso S1. Courtesy of Netflix
... Ça se cambre beaucoup. Non, ce n'est pas la même scène.netflix

Faux Profil (Perfil Falso en langue originale), c'est typiquement le genre de séries qui s'adresse à la ménagère en manque de sensations fortes. Elle s'aligne sur d'autres succès Netflix comme Sex Life et dernièrement Obsession. Faux Profil fait partie du Top 10 des séries regardées sur la plateforme depuis son lancement le 31 mai. Du coup, pourquoi ne pas céder à la tentación de ce couple sensual?

La bande-annonce à voir (en français) sinon c'est moins drôle👇

Vidéo: youtube

On s'attend à un soap opera et c'est bel et bien un soap opera qu'on regarde. Mais c'est moins ridicule que prévu. Certes, l'histoire ne tient pas debout (qui prend l'avion de Vegas à Carthagène pour faire une surprise à quelqu'un sans avoir son adresse?) mais étonnamment, les acteurs ne jouent pas comme des pantoufles. On se calme, ils ne vont pas non plus gagner l'oscar. Disons que dans le cadre d'une télénovela, ils ne forcent pas le dramatique. D'ailleurs, on les retrouve dans toutes les séries du même genre sur Netflix, preuve qu'il s'agit d'une grande communauté. Carolina Miranda qui incarne Camilla est une star du genre. Elle s'est fait connaître à l'international avec le thriller Qui a tué Sara? autre succès Netflix.

Ce qui pêche cruellement (à part le scénario claqué) c'est le manque d'attention aux détails, comme quand l'un des personnages est violemment frappé au sol et qu'aucun bruit n'a été ajouté en postproduction. Le choix des musiques sur certaines scènes est aussi abominable. On dirait que la production a pioché dans une base de données gratuite de seconde zone. Et en plus, c'est très premier degré: quelqu'un dit quelque chose de menaçant, il y a une musique menaçante, quelqu'un dit quelque chose de sensual, il y a une musique sensual. Sans parler de la musique lascive qu'on nous met à chaque fois que deux personnages couchent ensemble.

Perfil Falso S1 (L to R) Carolina Miranda, Rodolfo Salas in Perfil Falso S1. Courtesy of Netflix
Ils sont beaux, ils sont heureux, mais il y a un hic.instagram

Enfin... On suppute qu'ils couchent ensemble, parce qu'on ne voit jamais rien. Les scènes de cul ne durent que 30 secondes. C'est une version encore plus soft que Fifty Shades of Grey où là au moins, quelques claques sur les fesses se perdent. Dans Faux Profil, on voit une une nuque se tendre en slow motion, un doigt dans la bouche et hop! C'est terminé. Il y a une scène où Fernando est sur le point de faire un cunnilingus, on se dit «Ah! Enfin!» et une demi-seconde après, ils sont rhabillés et parlent du beau temps.

Les scènes de sexe (si on peut appeler ça comme ça) ne sont pas seulement hétérosexuelles, mais aussi homosexuelles. On sent que Netflix veut plaire au plus grand nombre et cocher toutes les cases en introduisant, par exemple, un personnage se disant pansexuel.

On peut avaler Faux Profil en une soirée sans trop d'efforts. Surtout avec l'été qui arrive, l'ambiance chaude et humide de Carthagène est parfaitement adaptée à la saison. Les dix premières minutes de la série sont terriblement kitsch, il faut un peu s'accrocher (je répète, on n'est pas sur l'œuvre du siècle) mais passé le premier épisode, on avale cul sec les neuf autres comme un mojito bien frais, sans se rendre compte qu'on en a déjà commandé un deuxième.

Faux Profil est disponible sur Netflix depuis le 31 mai.

Vous avez regardé? Vous en avez pensé quoi? Dites-le-nous en commentaire.

Les coulisses du tournage de la série Mercredi

1 / 13
Les coulisses du tournage de la série Mercredi
partager sur Facebookpartager sur X

Voici les télé-réalités les plus WTF

Vidéo: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Vous risquez de regarder ce film «épouvantable» ce week-end à cause de Trump
Le best-seller Hillbilly Elegy a fait la fortune de son auteur, J.D. Vance. Depuis qu'il a été nommé vice-président par le candidat républicain cette semaine, le film tiré de son bouquin fait un carton sur Netflix. Hélas?

Autant le bouquin a connu un succès phénoménal dès sa sortie en 2016, autant son adaptation sur grand écran, quatre en plus tard, fît un four retentissant. Hillbilly Elegy, c'est l'histoire d'un gamin blanc de la Rust Belt, la célèbre «ceinture de la rouille» industrielle du nord-est des Etats-Unis. Une maman héroïnomane, un coin de pays très pauvre (Middletown, dans l'Ohio) et une certaine idée du rêve américain poussiéreux.

L’article