DE | FR
Bild

Image: shutterstock

Starter pack

«Moi, j’suis pour l'Espagne, parce qu'elle va gagner!»

Clément, 34 ans, n’y connaît rien au foot. Pourtant, il n’hésite pas à donner son avis. Portrait fictif d’un Footix.



Clément est Suisse et pourtant, hier soir, il n'était pas pour la Nati. Pourquoi? Parce qu'il pensait qu'elle n'avait aucune chance de gagner. Par contre, il est pour l'Espagne et l’Italie et encore hier soir, il était pour la France. En d'autres termes, Clément est un Footix, un faux fan de foot. Il est pour l'équipe gagnante.

Bild

Image: makeameme

Footix, pour ceux qui l’ignorent, c’est le nom de la mascotte de la Coupe du monde 98, en France. C’est aussi le nom qu’on donne aux gens comme Clément, qui ne touchent pas le puck (ni le ballon) mais qui l’ouvrent. Disons que Clément se fait entendre, c’est un bavard, le gaillard. Il ne dit pas: «Je n'y connais rien, je laisse ça aux spécialistes.» Non, Clément, c’est ce type qu’on voit au 19:30 sur RTS1, faisant le zouave derrière le journaliste avec son vuvuzela, à la fan zone.

Ne l’écoutez pas!

Clément ne débite que des conneries sur le ballon rond. Soit il est resté bloqué dans le passé avec des sorties du genre: «Franchement, Zidane, c’était autre chose», soit il n’a aucune connaissance: «Ronaldo, c’est le meilleur. Je parle de l’actuel. L’autre, il est gros.»

Depuis deux semaines, il a un avis sur tous les matchs, alors qu’il n’a aucune connaissance, aucune culture du foot et donc, aucune légitimité. Il serait incapable de parler tactique, de connaître l'histoire de telle ou telle équipe. Il ne comprend même pas le hors-jeu et encore moins le hors-jeu passif (d'ailleurs qui comprend?). Du coup, les sujets de conversations sont limités. Ça se cantonne à:

«Benzema, il est énorme»

Clément qui parle qualité des joueurs.

Bien sûr que Clément suit le foot en dehors de l’Euro. Mais il va soutenir des clubs comme le Barça, Manchester United, le Bayern Munich ou encore le PSG. En cas de victoire, Clément va gueuler: «Ouaaaaaais!» et en cas de défaite il dira: «Faut virer l’entraîneur. Ils sont nuls!»

Où va-t-il voir les matchs?

Il ne programme pas sa semaine en fonction des matchs, mais applique la technique du morpion. Il se greffe aux gens. S’il est en train de boire un verre avec des potes passionnés de foot, il va regarder. Mais vous ne le verrez jamais devant Ukraine-Suède en huitième de finale. Par contre, Angleterre-Allemagne et Belgique-Portugal, ça le passionne.

Et que boit-il? S’il y a de la bière, il boira de la bière, s’il y a du vin, il boira du vin, mais c’est en tout cas pas lui qui décidera. Il va faire comme tout le monde, parce que c'est un follower.

Son look pour regarder les matchs

Oui, ça lui arrive de mettre un maillot de foot, mais seulement celui de Messi du Barça, parce que c'est avec ce joueur qu'il joue à Fifa. En fait, il est insupportable pour les vrais footeux, ceux qui lisent L’Equipe, So Foot et le teletext.

Pour le footix, c'est crypté👇

Bild

Image: RTS1

On souhaite bonne chance à Clément pour le reste de sa vie! Ou pour le reste de l'Euro! Et moi je vous dis, à la semaine prochaine pour un nouveau Starter Pack. See you Nesquik!

Le Footix en vidéo, ça donne ça👇

Elle, c'est pas une footix, c'est juste une râleuse👇

Vidéo: watson

D'autres Starter Pack

On termine avec des chats qui n'ont rien demandé à personne👇

1 / 13
Après un sujet compliqué, voici des chats moches...
source: imgur
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le thème «Divertissement»

Êtes-vous incollable sur Kaamelott?

Link zum Artikel

À Cannes, c'est pas le cinéma qui compte, c'est la quincaillerie

Link zum Artikel

Quelle table basse êtes-vous?

Link zum Artikel

«Les gens viennent du monde entier pour manger mon sandwich»🤤

Link zum Artikel

Starter pack

«J'ai assorti la couleur de ma Defender à mes chemises Pendleton»

Basile n'existe pas, mais il pourrait. Il a 35 ans, aime pêcher à la ligne, danser avec les loups et se soucier de l'écologie au volant de sa Land Rover Defender.

Vous connaissez certainement le hipster des villes: c’est ce mec qui porte une casquette North Face toute plate et qui se déplace avec un vélo à 7000 balles sans frein. Mais connaissez-vous le hipster des cimes? Tout aussi barbu, ce personnage a fui l’agitation des centres urbains pour se réfugier en montagne ou dans les zones forestières. Il prétend être quelqu’un de simple. Néanmoins, ne vous laissez pas aveugler par son côté «authentique».

Contrairement à son homologue citadin, le hipster …

Lire l’article
Link zum Artikel