ciel couvert
DE | FR
1
Divertissement
TikTok

Coucher sans pécher, la pratique sexuelle mormone qui agite TikTok

Le soaking (trempage), une pratique sexuelle répandue chez les mormons.
Le soaking (trempage), une pratique sexuelle répandue chez les mormons. Image: shutterstock

Coucher sans pécher, la pratique sexuelle mormone qui agite TikTok

On l'appelle le «soaking». Le hashtag cumule plus de 27 millions de vues sur TikTok. Une vidéo à ce sujet a fait le buzz sur le réseau social.
22.10.2021, 06:0424.10.2021, 10:02

Doux Jésus Marie Joseph! Qu’est-ce que c’est que cette histoire de soaking? En français, «soaking» signifie «trempage» (merci Deepl). Cette pratique sexuelle soi-disant chaste serait répandue chez les mormons, aux Etats-Unis.

C’est une forme de pénétration immobile, comme si on imbibait une carotte dans de la tahina (j’en ai mangé hier, c’est pour ça que j'utilise cette comparaison mais j’aurais pu dire: comme si on imbibait une fraise dans du chocolat fondu ou, comme si on imbibait une meringue dans de la crème double de Gruyère. Enfin bref, vous avez compris. Je vous mets quand même une photo👇pour être sûr que ce soit clair dans votre tête.)

Image
Image: shutterstock

Sur TikTok, on parle beaucoup de soaking, à tel point que le hashtag cumule plus de 27 millions de vues. Cette technique permettrait aux jeunes membres de l’église mormone de coucher sans pécher, car s’il n’y a pas de va-et-vient (on laisse le kiki au fond mais sans bouger), la virginité est préservée. Rappelons que les mormons ne sont pas censés avoir de rapport sexuel avant le mariage.

Ça compte pour du beurre comme l’explique Lexi McDonald, une ancienne mormone de l’Idaho, dans un TikTok viral.

Lexi McDonald a déclaré à Buzzfeed que les enseignements mormons sur le sexe et la sexualité ont joué un rôle important dans sa décision de quitter l'église:

«Les mormons ont appris par le passé que le péché sexuel est le péché suivant le meurtre. Ainsi, au sein de l'Église, les adolescents et les jeunes ont honte et culpabilisent à l'idée d'avoir des pensées sexuelles, quelles qu'elles soient. En gros, on leur a appris que la pureté sexuelle est super importante et que faire participer quelqu'un d'autre à votre corps est un péché.»

Faire du sexe en sautant sur un lit

Une autre pratique sexuelle populaire chez les jeunes mormons et dont on parle sur TikTok, c’est le «Jump Humping». Je vous laisse la joie de traduire vous-même sur Deepl. Elle implique une tierce personne à qui on demande de sauter sur un lit pendant qu’un couple est allongé, en train de faire du soaking. So romantic.

Cette technique, c’est aussi une ancienne mormone qui en parle dans une vidéo. Elle a écrit: «Saviez-vous que si quelqu'un d'autre saute sur le lit, le mouvement ne compte pas?»

@arc.yt

#stitch with @funeralpotatoslut Mormons be wildin #mormon #utah #BYU #soak

♬ original sound - ARC

Pour info, les mormons sont une communauté religieuse non reconnue par l'église chrétienne. Ne pas confondre avec les amish, cette communauté qui porte des chapeaux bizarres et qui se déplace en calèche. Les mormons ne sont pas contre le progrès matériel (ils roulent en voiture) mais ils sont contre le progrès tout court. L’idée que la peau noire est une malédiction n’est abandonnée qu’en 2013. Ça fait peur? Sachez qu’aux États-Unis, c’est la quatrième confession, avec 6 millions de membres. À l'échelle mondiale, l’Eglise revendique 16 millions de membres.

Pour vous remettre de vos émotions après cet article WTF, des chiens dans des sacs dans le métro new-yorkais

1 / 14
Les chiens dans le métro de New York
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Et l'astrologie, on en pense quoi?

Vidéo: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Ce chat est le roi du selfie
Manny est un chat particulièrement habile de ses petites patounes. Sur Instagram, il régale plus de 630 000 followers, avides de découvrir un nouveau selfie du maître en la matière.

Alors que vous galérez à prendre une photo potable de vous, mal cadrée, en contrejour, pour votre «commu» Instagram composée de 237 followers, Manny, lui, maîtrise l'art du selfie mieux que personne. Ce chat originaire de l'Arizona, aux Etats-Unis, s'est incrusté un jour dans une famille en 2014. Il n'en est plus jamais reparti, selon Ahm, son maître (ou son esclave, c'est selon).

L’article