DE | FR
Bild

Image: shutterstock

Top Chef, épisode 13: un chef évadé d'un James Bond

C'est la treizième semaine de l'émission. Le récap en GIF, en acceng du Sud et en confinement. Aujourd’hui, un oreiller qui se mange et un chef qui fait peur.

Anaïs Bordages / slate



Un article de Slate

Temps de lecture: 7 min

Ce soir, on passe aux choses sérieuses: c'est les quarts de finale. Concrètement, ça veut dire que plusieurs épreuves vont s'enchaîner jusqu'à ce que plusieurs candidats aient décroché deux pass pour se qualifier. Moi je veux une finale Pierre-Sarah, même si je pense que je vais être déçue.

Bild

Les épreuves de qualification pour la demi-finale commencent.

Première épreuve

L'émission démarre fort, avec Stéphane qui nous regarde droit dans la caméra, et nous promet l'arrivée d'«une superstar internationale», un chef renommé qui nous vient d'Angleterre... Oh non, ne me dites pas qu'ils vont nous ramener Gordon Ramsay?

Avant de découvrir l'identité du chef mystérieux, les candidats sont invités à déguster un plat de sa confection. Un plat qui semble avoir été conçu pour narguer les insomniaques du monde entier.

Je veux dormir sur ce plat.

Matthias s'émerveille: «Le tapis volant là, il manquait plus qu'Aladdin.» C'est pas un tapis, c'est un oreiller Matthias. Mais à part ça, c'est assez jouissif de voir les candidats manger pour une fois, et pas cuisiner pleins de sueur.

Après cette dégustation ensommeillée, on découvre enfin l'identité du chef «superstar». Et il ne s'agit pas de Gordon Ramsay, mais... du Professeur Xavier. Croisé avec Edna Mode.

No capes!

La première épreuve sera encadrée par ce chef dont le nom semble avoir été inventé pour un roman érotique (ou un méchant de James Bond): Heston Blumenthal. Heston Blumenthal, un grand patron milliardaire et un peu control freak, qui va séduire une ingénue avec une frange mal taillée et lui demander de s'insérer du gingembre dans certains orifices. Ou alors: Heston Blumenthal, un cuistot sanguinaire qui s'est radicalisé après avoir perdu la moitié de son visage dans un accident de pot-au-feu.

Quand tu commences à écrire des fanfics sur les chefs de «Top Chef».

Mais je m'égare. En plus d'avoir totalement le look de Bond villain qu'on imaginait, Heston Blumenthal a surtout sacrément la classe. Il est «considéré comme une des principales figures de la gastronomie moléculaire», nous dit Stéphane, et c'est également le premier à avoir utilisé de l'azote liquide en cuisine. Cool! Et surtout, il parle français avec un accent absolument charming.

Le thème de son épreuve, c'est «association impossible». Un peu comme le rouge et le rose, la pizza et l'ananas, ou le PS et les écolos.

Bref, il va falloir réussir à créer la surprise avec des ingrédients qui ne semblent pas bien se marier au premier abord. Heureusement, le chef leur a déjà mâché le travail, et a préparé les associations des différents candidats.

Le Covid devant le calendrier de déconfinement de Macron.

Matthias tombe sur une association banane-persil, et manque de bol, il déteste la banane: «Moi je suis angoissé là», nous confie-t-il. C'est 2021 Matthias. Tout le monde est angoissé.

Le jeune chef décide de faire une banane flambée avec un pesto de persil. Pourquoi pas, mais il manque malheureusement un liant qui permette d'assembler les deux ingrédients. Comme l'explique Philippe: «Eh oui c'est comme une application de rencontres, à un moment donné, si ça matche, il faut créer le rendez-vous»............... Ok boomer.

Du coup, le mec écrase de la banane avec du persil dans un bol, et c'est à ce moment-là qu'en voix off, Etchebest s'exclame que Matthias «est un candidat de haute volée»??? On ne doit pas avoir le même plat sous les yeux. Ensuite, Matthias nous fait le coup du dressage «grosse tache éclatée dans l'assiette» et Etchebest le regarde comme si le mec avait inventé un nouveau vaccin.

Bild

On dirait surtout du vomi de bébé.

On passe à Sarah, qui est tombée sur un mélange roquefort et chocolat noir. Non seulement c'est un mélange très stylé, mais la candidate est hyper motivée. Ça fait vraiment plaisir de la voir confiante en elle, après ses débuts hésitants. «Les gars, j'aimerais bien me les faire là»: on n'attend que ça, Sarah! Son dessert, un riz au lait au chocolat avec un crumble au roquefort, a l'air incroyable et inventif - déso mais c'est mille fois mieux que la purée de bananes persillée de Matthias. Ça a l'air oufissime, je veux me baigner dedans. Paul Pairet est émerveillé par Sarah, nous aussi.

Trouve quelqu'un qui te regarde comme Paul Pairet regarde Sarah.

Pierre, lui, tombe sur l'association asperge-réglisse. On en frissonne d'effroi, mais le candidat, qui a dû tomber dans une centrale électrique quand il était petit, est toujours aussi motivé: «J'ai pris de l'asperge. Et puis j'ai pris de la réglisse. Haha!» Comment ce mec fait pour être tout le temps aussi enjoué? Est-ce qu'il a été piqué par une araignée hyper optimiste? Est-ce que du Xanax coule dans ses veines?

Son plat, avec de l'iode et du lard pour lier les goûts, a l'air fort bon. Mais Michel trouve qu'il manque quelque chose, et là, forcément, Pierre dit: «Pourquoi pas faire une gelée?». HAHAHA. Pour compléter sa recette, le candidat prépare donc une sorte de caca de réglisse en gelée, ça a l'air immonde mais ok.

Quand la personne devant toi chez le boucher commande soixante-douze merguez.

Enfin, Mohamed est tombé sur un mélange fraises et olives. Osé. Le candidat décide de traiter la fraise comme une tomate parce que «c'est rouge. C'est un fruit. Y a des pépins.» En effet, la logique est implacable.

Comme dirait Stéphane, place à la dégustation! Pierre, sacré lèche-bottes, a fait son intitulé en anglais pour plaire à Heston Blumenthal. Le vomito de Matthias à la banane, lui, «il me donne grand plaisir pour mange», explique Heston. Malheureusement, le chef trouve le riz au lait de Sarah trop compact, et c'est donc Matthias le phobique des bananes qui remporte le premier pass. Pour souligner le caractère spectaculaire de cette victoire, Etchebest précise que Matthias «avait une phobie de la banane», ce à quoi Blumenthal répond «c'est incroyable, c'est incroyable». Il leur en faut peu pour s'émerveiller quand même. D'ailleurs, est-ce que la phobie des bananes ça compte comme comorbidité pour se faire vacciner?

Deuxième épreuve

La deuxième épreuve se déroule à l'Oustau de Baumanière, qui aurait aussi fait un excellent prénom de héros de nouvelle érotique - l'Oustau de Baumanière, un jeune duc exilé à la mèche blonde frétillante, qui croise dans une auberge une jeune paysanne très jolie mais pas farouche.

Mais je m'égare à nouveau. Aujourd'hui, le chef qui accueille les candidats, c'est... encore Glenn Viel? Est-ce qu'au bout de dix apparitions dans l'émission il a droit à un sandwich gratuit?

Mais le chef ne sera pas seul. À ses côtés, se trouvera... encore Heston Blumenthal, cette fois-ci avec des verres fumés. Y avait des coupes budgétaires ou quoi?

L'objectif de l'épreuve: moderniser l'agneau et le gratin de légumes. Miam!!

Matthias décide de faire un «méli-méleu» de céleri pour remplacer le gratin dauphinois, c'est un peu comme remplacer les frites par des bâtonnets de carotte mais pourquoi pas.

Sarah, qui n'est pas très à l'aise avec la viande, compte faire son agneau «entre rosé et à point», un pari un peu risqué. La pauvre candidate a droit à un montage pas très sympa, qui avance qu'elle ne sourit pas assez, ou pas au bon moment.

On passe ensuite à un montage qui nous rejoue les 1873653 fois où Pierre a dit «tac tac bang bang». Hé les monteurs, pourquoi vous encouragez mon burn out comme ça?

Quand on se demande si on va pouvoir reprendre une vie normale en mai.

Toujours aussi épuisant qu'un t-shirt «c'est que du bonheur», Pierre se tape un fou rire tout seul parce qu'il veut prendre sa revanche sur la première épreuve, et refaire un mélange asperge-réglisse dans son agneau. Heureusement, Sarran arrive à l'en dissuader, même si honnêtement ç'aurait été amusant. Ce petit aparté nous offre vingt-huit secondes de répit, avant que Pierre ne se mette à chanter «y a du soleil et des agneaux laladilalala». Tuez-moi.

On passe enfin à Mohamed, qui a droit de son côté à un montage de tous ses adages les plus pétés. Notre préféré étant «ne regarde surtout pas l'arbre sur lequel tu es en train de foncer». Pour info, j'ai essayé ça à l'auto-école, ça n'a pas marché. Pour l'occasion, on a aussi droit à quelques vieux extraits de Chloé, ce qui nous rappelle à quel point elle nous manque. Malheureusement, le candidat s'avoue de plus en plus frustré d'être toujours deuxième dans la compétition, et se compare à Poulidor.

Les moins de 55 ans sur Doctolib.

On passe à la dégustation. Sarah a loupé de peu la cuisson de son agneau (eh oui, l'agneau à point c'était une connerie Sarah!), et la malédiction s'abat sur Mohamed qui finit encore deuxième.

Finalement, Pierre est le deuxième candidat à récupérer un pass, ce qui veut dire que pour l'instant, personne n'a encore été qualifié. À votre avis, on va avoir combien d'épreuves avant qu'y en ait un ou une qui arrive en demi-finale?

En vrac

Est-ce que Michel est secrètement un stoner?

Sarah, après avoir brûlé le sol, elle casse la vaisselle. Après son passage dans l'émission, il va falloir reconstruire tout le plateau.

«Ce moment de repos permet à la viande qui a été stressée par la chaleur de se détendre.» Eh bé moi aussi j'aimerais bien qu'on me laisse reposer comme le rôti d'agneau de Mohamed.

Heston Blumenthal: «Pour moi le sauce j'ai trouvé émotive.» Désolée je m'en lasse pas de cet acceng charmang.

Pierre prépare des asperges «très cuites au niveau des fesses et très craquantes au niveau de la tête»... J'ai aucune blague, je voulais juste le signaler.

On voit que Philippe Etchebest s'autocongratule toujours de maltraiter Matthias en cuisine. Top.

Moins de céleri, plus de plans au ralenti de Glenn Viel et Heston Blumenthal en train de jouer à la balle avec du céleri.

On note que le choix de pizza de Philippe Etchebest, c'est «une reine champignons tomate fromage jambon». Tellement basique.

Cet article a été publié initialement sur Slate. Watson a changé le titre et les sous-titres. Cliquez ici pour lire l'article original

Encore de la bouffe au visuel approximatif? Voici nos Tupp'! 👇

1 / 8
La team watson et ses Tupperwares
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le thème «Divertissement»

Êtes-vous incollable sur Kaamelott?

Link zum Artikel

À Cannes, c'est pas le cinéma qui compte, c'est la quincaillerie

Link zum Artikel

Quelle table basse êtes-vous?

Link zum Artikel

«Les gens viennent du monde entier pour manger mon sandwich»🤤

Link zum Artikel

Top Chef, épisode 17: un peu nul ce nouvel épisode d'«En Thérapie»

C'est la dix-septième semaine de l'émission. Le récap en GIF, en acceng du Sud et en psychanalyses.

Temps de lecture: 7 min

Bonjour bonjour, c'est encore la demi-finale, et il ne reste TOUJOURS plus que Momo, Matthias, et Sarah. C'est officiel, cette saison de Top Chef stagne autant que ma vie amoureuse.

Pour être enfin départagés, les trois candidats restants vont s'affronter sur une ultime épreuve, choisie par Matthias. Une seule épreuve, c'est court. Mais rassurez-vous, pour tenir jusqu'à la finale la semaine prochaine, l'émission a prévu... sept heures de flash-back.

Seul salut, Momo annonce …

Lire l’article
Link zum Artikel