DE | FR

Le patron d'UBS a touché 11,5 millions de francs en 2021

Ralph Hamers, patron d'UBS, a touché 11,5 millions de francs en 2021.
Ralph Hamers, patron d'UBS, a touché 11,5 millions de francs en 2021.Image: sda
Ralph Hamers a perçu l'année dernière une rémunération de 11,5 millions de francs, à comparer aux 4,2 millions de francs touchés au titre de 2020 pour quatre mois de travail.
07.03.2022, 07:4707.03.2022, 13:03

L'année dernière, Ralph Hamers a perçu un salaire fixe de quelque 3 millions de francs, à quoi il faut ajouter une part variable de 8,5 millions de francs. La direction générale dans son ensemble a perçu 107,8 millions, en recul de 7% sur un an, dont 28,1 millions en salaires fixes et près de 80 millions en part variable.

A titre de comparaison, le prédécesseur de Ralph Hamers, Sergio Ermotti, avait gagné 13,3 millions de francs en 2020 pour la période janvier-octobre, selon les indications du rapport annuel publié lundi.

Depuis début novembre

Le président Axel Weber a perçu pour 5,2 millions de francs de jetons de présence, plus ou moins stable sur un an. Le conseil d'administration a vu sa compensation totale grimper à 12,1 millions de francs, contre 11,8 millions au titre de 2020.

Le patron néerlandais du numéro un bancaire helvétique était entré en fonction le 1er novembre 2020, après une transition de deux mois.

Et sinon dans l'actu: les diplomates de l'ONU quittent la salle lors d'un discours du ministre russe

Plus d'articles sur les banques suisses:

Evasion fiscale: UBS condamnée par la justice française

Link zum Artikel

Le montant investi par les banques suisses dans le charbon donne le tournis

Link zum Artikel

Pourquoi les activistes du climat s'attaquent à UBS et Crédit Suisse?

Link zum Artikel

Le WWF classe la durabilité écologique des banques suisses

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Crime contre l'humanité: Lafarge, filière du Suisse Holcim, mis en examen
Lafarge, filiale du groupe Holcim, installée en Suisse, a été mise en examen pour complicité de crimes contre l'humanité.

La cour d'appel de Paris a confirmé, mercredi, la mise en examen du groupe cimentier Lafarge pour «complicité de crimes contre l'humanité» concernant ses activités jusqu'en 2014 en Syrie, a appris l'AFP de sources proches du dossier.

L’article