Economie
Cryptomonnaie

Après la faillite de FTX, tout l'univers des cryptos vacille

Après la faillite de FTX, c'est tout l'univers des cryptos qui vacille

L'avenir est incertain pour Genesis Global Capital, l'un des plus grands prêteurs de crypto. L'inquiétude est palpable après le récent effondrement de FTX.
23.11.2022, 05:5523.11.2022, 10:26
Patrick Toggweiler
Patrick Toggweiler
Patrick Toggweiler
Suivez-moi
Plus de «Economie»

Dans le sillage du naufrage de FTX, d'autres grands acteurs de la crypto partent à la dérive. Les nouvelles sont toutefois maigres et l'implication des différents acteurs du marché opaque. Officiellement, Genesis Global est en difficulté. Le crypto-courtier l'a reconnu dans une déclaration mercredi dernier. Genesis Global avait déposé des actifs de 175 millions de dollars auprès de FTX. La perte éventuelle n'aurait aucune conséquence, assurait le courtier le 10 novembre. Il fait désormais marche arrière.

Les services de Genesis Global s'adressent aux entreprises et aux clients privés extrêmement fortunés qui souhaitent investir à grande échelle dans le marché des cryptomonnaies. Mais ce n'est pas tout. Ainsi, derrière le programme de rendement «Earn» de la bourse des cryptomonnaies Gemini se cachent également des services de Genesis Global.

La faillite du Hedgefund 3AC et la chute de FTX ont notamment entraîné des problèmes de liquidités, révèle l'entreprise en révisant ses déclarations antérieures. Il s'agit d'une décision extrêmement désagréable. En conséquence directe, Gemini a également mis en pause son programme de rendement. Les clients craignent désormais pour leurs économies.

Gemini est la cryptobourse des frères Tyler et Cameron Winklevoss. En tant que «créateurs» de Facebook (à l'époque encore ConnectU), les jumeaux ont acquis une notoriété mondiale grâce au film The Social Network. Depuis 2013, les deux hommes sont présents dans le secteur de la cryptomonnaie.

Tyler Winklevoss, left, and Cameron Winklevoss, founders of Gemini Trust Co., appear on the "Countdown to the Closing Bell with Liz Claman" program, on the Fox Business Network, in N ...
Tyler et Cameron Winklevoss ont participé aux Jeux olympiques de Pékin en 2008 dans la catégorie d'aviron: deux sans barreur. Ils savent donc ramerimage: AP/AP

L'avenir de Genesis Global fait actuellement l'objet de spéculations. La rumeur la plus persistante est celle du Wall Street Journal, selon laquelle Genesis aurait besoin d'ici ce lundi d'une injection de fonds d'un milliard de dollars pour pouvoir poursuivre ses activités.

L'entreprise ne s'est pas encore exprimée à ce sujet, mais promet que tous les autres domaines d'exploitation en dehors de l'activité de crédit sont indépendants et ne sont pas concernés. Le son de cloche est le même du côté de la bourse de cryptomonnaies Gemini. On y assure que tous les avoirs des clients sont en sécurité. Seul le programme de rendement est concerné.

Le grand problème: après le naufrage de 3AC, Terra, Celsius, Voyager et FTX, plus personne ne croit à de telles promesses. Genesis Global aussi avait d'abord fait preuve de confiance. Dans le football, la phrase «nous sommes à 100% avec notre entraîneur», est dans la scène cryptographique «ne vous inquiétez pas, chez nous tout est sûr». Au lieu d'apaiser les tensions, de telles déclarations sont interprétées comme l'annonce d'une explosion. D'autant plus que la poudrière autour de Genesis Global est de taille considérable.

Genesis Global fait partie d'un conglomérat de la société mère Digital Currency Group. D'autres poids lourds de la crypto en font partie, comme le plus grand fonds de crypto du monde, Greyscale. Celui-ci gérait en 2021 des cryptomonnaies d'une valeur de 50 milliards de dollars. Dans l'incertitude générale, on spécule désormais sur le fait que la conflagration s'étendra de Genesis Global à Greyscale.

C'est justement Grayscale elle-même qui jette de l'huile sur le feu. Le fonds a récemment refusé de dévoiler ses propres réserves. Il s'agit d'une mesure de sécurité, a-t-on expliqué vendredi. Une lettre de Coinbase a été jointe en guise de justificatif. La société a pour mission de conserver les cryptomonnaies de Grayscale. Selon cette lettre, Grayscale dispose de 635 000 bitcoins et de trois millions d'éthers, soit l'équivalent de 10 et 3,4 milliards de dollars.

En plus de Genesis Global, d'autres cryptoplayers éminents ont perdu des fonds chez FTX. La liste est longue: Galaxy Digital, Sequoya Capital, Galois Capital, BlockFi, Crypto.com, Wintermute, Multicoin Capital, Coin Shares, le groupe Amber et également Pantera Capital.

Devinez quoi: ils assurent tous que leurs existences ne sont pas menacées.

Avec ses 112 millions d'abonnés, voici le nouveau champion de YouTube
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Découvertes record d'énergie fossile: les sites de production se multiplient
Les producteurs sont en train d'augmenter massivement la quantité de pétrole et de gaz extraits. Les Etats-Unis, en particulier, approuvent de plus en plus de projets dans ce sens.

Si le monde veut respecter l'objectif de 1,5 degré de réchauffement par rapport à l'ère pré-industrielle qu'il s'est fixé, il ne doit pas y avoir de nouvelles infrastructures pour le pétrole et le gaz. C'est la conclusion à laquelle est parvenue l'Agence internationale de l'énergie (AIE) en 2021. La communauté scientifique avertit que le dépassement de ce seuil, sur lequel les gouvernements se sont mis d'accord dans l'Accord de Paris sur le climat, entraînera des effets de plus en plus dramatiques, tels que des vagues de chaleur, des inondations, des sécheresses et plus encore.

L’article