DE | FR

Apple vs Epic Games, un procès historique en trois points

Image: Shutterstock
Ce lundi commence la bataille qui oppose Epic Games, l'éditeur de «Fortnite», et Apple. Retour sur un procès qui pourrait bouleverser le modèle économique des app stores.
03.05.2021, 12:1803.05.2021, 15:36

Le procès qui oppose Apple et Epic Games commence ce lundi dans un tribunal californien. Selon BBC, c'est «l'un des plus importants de l'histoire» de l'entreprise de Cupertino.

Pourquoi? Avec ce procès, l'éditeur du jeu vidéo Fortnite tente de remettre en cause le fonctionnement même des plates-formes dominantes. On fait le point.

Les arguments d'Epic Games

Pour installer des applis sur les iPhones, les entreprises n'ont pas le choix, elles doivent passer par l'App Store. Mais cela a un coût: pour être inclus, Apple prélève une commission de 30%. C'est ce qu'on appelle la «taxe Apple».

Epic Games affirme depuis des années que cette taxe est exorbitante, et estime qu'Apple abuse de sa situation de monopole. L'argument du studio américain est donc le suivant: ce contrôle est anticoncurrentiel.

Les arguments d'Apple

Apple ne compte pas se laisser faire. L'entreprise de la Silicon Valley affirme qu'elle peut facturer ce qu'elle veut, du moment qu'elle a inventé l'App Store et qu'elle est une entité privée.

La firme ajoute que sa plateforme de téléchargement est devenue extrêmement importante pour l’économie, étant donné que le business des apps génère des millions de dollars à travers le monde. Face à l’accusation de monopole, elle fait valoir que la grande majorité des applications sont gratuites.

Que va-t-il se passer?

La question clé à laquelle le juge devra répondre est de savoir si l'App Store est un «dispositif essentiel», une sorte de service public qu'aucune entreprise ne devrait contrôler, explique la BBC.

Selon les experts, les affaires antitrust sont notoirement difficiles à prévoir. Si Apple va perdre le procès, cela bouleverserait tout le modèle économique des achats d'applications en ligne.

Le procès devrait se terminer au cours de la dernière semaine de mai. Cependant, même si Apple gagne, le combat sur la façon dont l'entreprise gère son App Store continuera. (asi)

Retour de la neige en Suisse ce 2 mai

1 / 17
Retour de la neige en Suisse ce 2 mai
source: sda / urs flueeler
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Le projet de rénovation de l'arène du Colisée

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des informaticiens aux cuisiniers: l'impact du manque de bras en Suisse
En ce moment, le nombre de postes vacants sur le marché du travail suisse n'a jamais été aussi élevé depuis des années. Les employeurs recherchent désespérément du personnel. Alors que les associations professionnelles s'inquiètent pour leurs entreprises, les syndicats trouvent que tout cela n'est pas si grave. D'un coup, ce sont les travailleurs qui tiennent les rênes.

En vous promenant dans les ruelles des villes et des villages, vous avez sans doute remarqué quelque chose au cours des derniers mois: dans les vitrines, devant les entrées et sur les camionnettes devant les magasins d'artisanat, les offres d'emploi s'affichent en masse. Les restaurants, les menuiseries, les commerces de détail et les installateurs sanitaires ne sont pas les seuls à chercher désespérément du personnel : les maçons, les informaticiens et les infirmiers sont également très recherchés.

L’article