DE | FR

«J’ai honte»: Guy Lachappelle quitte la présidence de Raiffeisen

L'annonce de la d

Lachappelle sera resté en poste deux ans et demi. Image: sda

Le président du conseil d'administration de Raiffeisen va quitter ses fonctions à la fin du mois en cours. Visé par deux plaintes pénales, il a évoqué une relation extraconjugale qui a «détruit» sa vie.



«Le président du Conseil d'administration, Guy Lachappelle, annonce qu'il quittera ses fonctions à la fin juillet 2021», a annoncé sobrement Raiffeisen jeudi. Les raisons de son départ ne sont pas précisées dans le communiqué de la banque.

Plus tard dans la journée, le principal intéressé s'est expliqué lors d'une conférence de presse, où il a évoqué une relation extraconjugale qui a «détruit» sa vie, écrit le Temps. «J’ai honte», «je m’excuse», a-t-il ajouté.

Jusqu'à la fin du mois, le dirigeant reste «à l'entière disposition de l'entreprise pour assurer une transition harmonieuse». Le vice-président Pascal Gantenbein reprend les affaires courantes, dès à présent, et assurera la présidence ad interim jusqu'à la prochaine assemblée générale. L'ancien directeur au long cours de la Banque cantonale de Bâle (BKB) sera ainsi resté en poste deux ans et demi.

Plaintes pénales

Selon le Tagesanzeiger, une connaissance de Guy Lachappelle aurait déposé deux plaintes pénales contre lui. L’une concernerait des informations sensibles, en vertu de la loi sur les marchés financiers, qu’il lui aurait transmises, alors qu’il était à la tête de la Banque cantonale de Bâle.

Selon la deuxième plainte, Guy Lachappelle aurait transmis, alors qu'il était encore à la tête de la BKB, des informations «potentiellement confidentielles» relevant du droit boursier, concernant la transformation numérique de la banque. (ats/asi)

Après cet article, voici une partie de l'oeuvre de Christian Boltanski, décédé le 14 juillet 2021 à Paris:

1 / 10
Christian Boltanski est décédé mercredi 14 juillet 2021
source: keystone
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

Commentaire

Mais que fait Crédit Suisse?

En seulement quelques semaines, la grande banque suisse se retrouve au cœur de deux scandales financiers. Des milliards sont en jeu.

Deux médias, deux visions. La NZZ rapporte que Crédit Suisse est «une fois de plus en difficulté». Le «Financial Times» s'exprime sans mâcher ses mots: «A quoi pensaient donc l‘une des plus grandes banques du monde lorsqu'elle a prêté des milliards à un Family Office dont le fondateur a un passé douteux?».

Comme la banque japonaise Nomura ou encore la Deutsche Bank, la banque suisse a prêté beaucoup d'argent à un fond spéculatif américain, nommé Archegos Capital. Parler de Fonds spéculatif …

Lire l’article
Link zum Artikel