DE | FR

L'argent liquide a du plomb dans l'aile

Argent liquide, carte de crédit

Le sondage révèle également une différence générationnelle. Image: Shutterstock

Va-t-on bientôt voir disparaître nos beaux billets de banque? L'argent liquide n'est plus le moyen de paiement le plus utilisé... et la pandémie de Covid n'y est pas pour rien!



L'argent liquide a perdu son attrait parmi la population en Suisse, qui privilégie depuis la pandémie du coronavirus les paiements par carte, par application ou de manière électronique, selon un sondage réalisé par le portail de services financiers Moneyland.ch.

Interrogés sur leur moyen de paiement préféré, voici ce que les sondés ont répondu:

  1. Cartes de débit (73%)
  2. Cartes de crédit (71%)
  3. Argent liquide (67%)

Lors du précédent sondage en 2020, ils étaient encore 78% à ne pas pouvoir se passer de liquide.

L'enquête, réalisée en janvier auprès de 1500 personnes, a également mis en évidence l'intérêt pour les applications de paiement comme Twint, dont 43% des sondés ne peuvent se passer, contre seulement 26% en janvier 2020, soit avant l'éclatement de la crise pandémique. Des concurrents comme Apple Pay (7%), Google Pay (5%), Samsung Pay (4%) ou encore les paiements par bitcoin (4%) suivent loin derrière.

Argent liquide ou carte de crédit?

Pas si vite... !

Le règlement en monnaies sonnantes et trébuchantes est cependant toujours privilégié en magasin, où 98% des personnes interrogées payent en liquide. Viennent les versements par cartes de débit (91%) et de crédit (84%), dont 62% utilisent le paiement sans contact.

Différences entre les générations

Des différences ont également été constatées en fonction de la tranche d'âge. Quelque 46% des jeunes entre 18 à 25 ans utilisent des cartes de crédit prépayées pour leurs achats en magasin, un pourcentage qui tombe à 25% chez les 26 à 49 ans et à 17% chez les 50 à 74 ans. Quant à l'application Apple Pay, la proportion est respectivement de 17%, 13% et 8%. (ats/awp)

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

Ni flics, ni complices, les psys se défendent face à #MeToo

Link zum Artikel

Après l'euphorie, Moutier appelle sa population à se faire dépister

Link zum Artikel

En cas d'élection, Maudet pourra-t-il travailler avec ses collègues?

Link zum Artikel

Neuchâtel, seul canton où les femmes sont majoritaires au parlement

Link zum Artikel

«Ces alertes à la bombe dans les écoles expriment un ras-le-bol»

Link zum Artikel

Maudet out. Fischer in. Les leçons de l'élection à Genève

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Amazon dénoncé par un syndicat américain pour «comportement illicite»

Des syndicalistes ont porté plainte contre Amazon accusé d'avoir d'avoir fait pression sur ses employés. Ces derniers ont refusé de rejoindre un syndicat.

Les organisateurs du mouvement de syndicalisation dans un entrepôt d'Amazon dans l'Alabama, qui s'est soldé, début avril, par un échec, ont annoncé lundi avoir porté plainte contre le géant du commerce en ligne, l'accusant de «comportement illicite».

Le Retail, Wholesale and Department Store Union (RWDSU), qui représente les salariés de la distribution américaine, a déposé en fin de semaine dernière 23 recours auprès de l'agence fédérale en charge des élections syndicales.

Le syndicat affirme …

Lire l’article
Link zum Artikel