en partie ensoleillé
DE | FR
1
International
11 septembre

11 septembre: la plupart des décès étaient liés à des maladies

Le 11 septembre a causé plus de morts du cancer que de l'attentat lui-même

Image
Image: sda
Davantage de personnes semblent être mortes de maladies liées aux attentats que le jour même des attaques, indique un récent rapport.
07.09.2021, 21:1608.09.2021, 15:15

Les maladies liées au 11 septembre semblent avoir fait plus de morts que les attentats en eux-mêmes, selon un rapport du fonds d'indemnisation des victimes, publié mardi. Près de 4000 demandes d'indemnisation ont été déposées.

Plus de 67'000 demandes d'indemnisation ont été adressées à ce fonds depuis son ouverture, en 2011, aux personnes qui se trouvaient près des lieux frappés par les djihadistes d'Al-Qaïda, il y a 20 ans, et ont depuis développé des pathologies.

Fumées toxiques mortelles

La plupart concerne des personnes habitant ou travaillant près des tours jumelles du World Trade Center, à New York, dont l'effondrement a dégagé des fumées toxiques, qui ont recouvert le quartier pendant des semaines. Près de la moitié des dossiers concerne des patients atteints d'un cancer, et 3900 ont été déposés au nom de personnes décédées.

«Ça veut dire que le bilan des personnes dont la mort semble avoir été causée par des maladies liées au 11-Septembre est désormais supérieur à celui des personnes mortes le 11-Septembre»
Rupa Bhattacharyya, la responsable du fonds

En ce jour entré dans l'Histoire, près de 3000 personnes sont mortes après le détournement de quatre avions de ligne, dont deux se sont écrasés dans les gratte-ciels de Manhattan, un sur le Pentagone et un autre dans une zone boisée de Pennsylvanie, après une contre-attaque des passagers.

Pour l'heure, le fonds a jugé plus de 41'000 dossiers légitimes, dont 2132 portent sur des personnes décédées, et a versé un total de près de 9 milliards de dollars d'indemnités. (ats)

1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
La «mort étrange» de ce ministre biélorusse arrange bien Poutine
Si les circonstances du décès de Vladimir Makeï, l'une des personnalités les plus influentes du régime de Biélorussie, sont encore peu claires, les plus suspicieux se tournent déjà du côté de Moscou.

«Le ministre biélorusse des Affaires étrangères Vladimir Makeï est décédé subitement.» Le communiqué de l'agence de presse nationale Belta tombe samedi après-midi. Une simple phrase, vague, laconique, loin d'apporter les réponses à la disparition brutale du diplomate de 64 ans auquel on ne connait pas de maladie chronique. Bien au contraire.

L’article