DE | FR

Les enseignants chinois ont la main lourde sur les châtiments corporels

Les morts et les suicides sont réguliers chez les élèves chinois.
Les morts et les suicides sont réguliers chez les élèves chinois.Image: ats
Les punitions susceptibles de provoquer des traumatismes physiques ou mentaux sont désormais interdites dans les écoles chinoises. Apparemment, les enfants le vivent assez mal. Ben ça alors!
01.03.2021, 16:2402.03.2021, 15:15

En Chine, de nouvelles règles édictées par le ministère de l'Education interdisent à l'école les punitions humiliantes pour les élèves. Elles renforcent également l'interdiction déjà existante sur les châtiments corporels.

Les enseignants doivent désormais faire sans:

  • La bastonnade
  • Le fait d'obliger des élèves à rester debout ou agenouillés sur le sol pendant des heures
  • Les insultes

Les élèves sont dorénavant encouragés à écrire une lettre d'excuses ou à effectuer des tâches dans la salle de classe pour des écarts mineurs, par exemple avoir oublié de faire ses devoirs.

Ceux qui ont commis des actes plus graves, comme du harcèlement, peuvent être temporairement exclus ou se voir conseiller un suivi psychologique.

Morts et suicides réguliers

L'interdiction en Chine des châtiments corporels remonte à 1986, mais les médias publics chinois rapportent régulièrement des cas d'enfants qui meurent après avoir été battus par un professeur ou qui se suicident après avoir subi des humiliations publiques à l'école.

Une fillette âgée de dix ans est ainsi décédée dans la province du Sichuan (Sud-Ouest) après s'être fait tirer les oreilles et frapper à la tête par son professeur de mathématiques pour une mauvaise addition, avait rapporté en septembre l'agence étatique Chine nouvelle.

Une élève de dix ans s'est donné la mort en juin dernier, dans le Jiangsu (Est), parce que son professeur aurait critiqué sa dissertation manquant d'«ondes positives», a rapporté le China Daily. L'enseignant l'aurait frappée et humiliée devant toute la classe. (ats/afp)

Thèmes

Plus d'article «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Avec l'aciérie d'Azovstal, la Russie vient de remporter une victoire symbolique
La bataille pour l'aciérie Asovstal de Marioupol s'est définitivement achevée lundi soir. Avec l'évacuation de quelque 264 soldats ukrainiens qui y étaient retranchés, la Russie vient d'emporter une importante victoire.

C'est tard dans la soirée de lundi que Marioupol est définitivement passée aux mains des russes, avec l'évacuation des soldats qui y avaient trouvé refuge. Parmi elles figurent 53 blessés, selon l'annonce de l'état-major ukrainien sur Facebook.

L’article