DE | FR
Bild

Des milliers d'armes disposées sur le pont arrière du navire américain USS Monterey.

Un navire américain recouvert d'armes après une saisie monstrueuse

Les faits se sont déroulés en mer d'Oman. Les armes avaient vraisemblablement pour destination les rebelles Houthis au Yémen.



Une opération conjointe de la marine américaine et des garde-côtes a saisi des milliers d'armes illicites, la semaine dernière, après avoir arrêté un petit navire dans le nord de la mer d'Arabie. Les armes ont été trouvées lors d'une vérification de routine de ce boutre apatride voyageant dans les eaux internationales.

Bild

Au final, les milliers d'objets militaires capturés ont recouvert le pont arrière du USS Monterey, un navire de guerre américain de 173 mètres de long.

Quel était le contenu de la cargaison?

«La cache d'armes comprenait des dizaines de missiles guidés antichars de pointe de fabrication russe, des milliers de fusils d'assaut chinois de type 56 et des centaines de mitrailleuses PKM, de fusils de sniper et de lance-grenades propulsés par fusée. D'autres composants d'armes comprenaient des viseurs optiques avancés»

Le communiqué de la marine américaine.

A qui étaient destinées ces armes?

L'origine et la destination des armes font l'objet d'une enquête, mais les précédentes cargaisons d'armes confisquées par la marine américaine dans des circonstances similaires étaient destinées aux rebelles Houthis au Yémen, a expliqué, lundi, à CNN, le lieutenant-commandant Pete Pagano. D'autres saisies récentes:

Mystère sur leur origine, mais soupçons sur l'Iran

Une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU a imposé, en 2015, un embargo sur les armes à destination des Houthis. Ces rebelles chiites soutenus par l'Iran sont engagés dans une bataille pour le contrôle du Yémen avec le gouvernement internationalement reconnu, qui est soutenu par une coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite.

Pour l'heure, les représentants iraniens auprès des Nations unies à New York et à Genève n'ont pas commenté le cas, indique le Washington Post. Par le passé, les responsables iraniens ont nié les allégations selon lesquelles ils exportaient des armes vers les Houthis. (jah)

Les heurts à Jérusalem en images

1 / 15
Les affrontements en Israël
source: ap / khalil hamra
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le canal de Suez enfin débouché

Inédit par son ampleur, l'échouage de l'Ever Given a entraîné l'arrêt total de la circulation sur cette route maritime cruciale reliant l'Asie et l'Europe.

Tous «les navires en attente» depuis l'échouement de l'Ever Given, ont quitté la voie navigable, a annoncé samedi l'Autorité du Canal de Suez (SCA). Cet immense porte-conteneurs s'était retrouvé coincé en travers du canal le 23 mars.

Battant pavillon panaméen et exploité par l'armateur taïwanais Evergreen Marine Corporation, le navire géant – long comme quatre terrains de football – a été remis à flot le 29 mars, après avoir été immobilisé près d'une semaine.

L'Ever Given a pour sa part été …

Lire l’article
Link zum Artikel