DE | FR

Le héros du film Hotel Rwanda en procès pour terrorisme

C'est l'acteur Don Cheadle, nominé aux Oscars, qui a interprété Paul Rusesabagina dans le célèbre film.
C'est l'acteur Don Cheadle, nominé aux Oscars, qui a interprété Paul Rusesabagina dans le célèbre film.keystone/DR
Paul Rusesabagina, dont l'héroïsme lors du génocide rwandais a été célébré dans un film, est actuellement en procès pour terrorisme.
18.02.2021, 07:3327.02.2021, 20:44

Le procès de Paul Rusesabagina, héros du film Hotel Rwanda, s'est ouvert mercredi à Kigali lors d'une séance où l'ancien hôtelier a contesté le droit du tribunal à le juger, car il serait Belge et non Rwandais. Il est accusé entre autres de terrorisme.

M. Rusesabagina a été rendu célèbre par ce film hollywoodien sorti en 2004 qui raconte comment l'ancien directeur de l'hôtel des Mille Collines à Kigali, un hutu modéré, a sauvé plus de 1000 personnes au cours du génocide qui a tué 800 000 Rwandais, principalement des Tutsi.

Il est aujourd'hui visé par 13 chefs d'accusation, dont:

  • terrorisme
  • meutre
  • financement de rébellion pour son soutien présumé au Front de libération nationale (FLN)

Féroce critique du régime du président rwandais Paul Kagame, Paul Rusesabagina vivait en exil depuis 1996 aux Etats-Unis et en Belgique, un pays dont il a obtenu la nationalité. Il a été arrêté fin août au Rwanda dans des circonstances troubles, à la descente d'un avion qu'il pensait être à destination du Burundi.

Ses avocats ont accusé le régime rwandais de l'avoir fait «enlever». L'ONG Human Rights Watch (HRW) a également dénoncé une «disparition forcée». Dès l'ouverture des débats, Paul Rusesabagina et ses avocats ont dénoncé les conditions de cette arrestation et contesté le droit du tribunal à le juger, en raison de sa nationalité belge.

Réactions internationales

Après la sortie d'Hôtel Rwanda, bénéficiant d'une importante notoriété internationale, M. Rusesabagina a porté de vives critiques contre le président Paul Kagame, l'accusant d'autoritarisme et d'alimenter un sentiment anti-hutu, un sujet hautement sensible dans ce pays.

Son image s'est alors peu à peu détériorée au Rwanda. Des détracteurs l'ont accusé d'avoir embelli ses exploits et des survivants d'avoir profité de leur misère, tandis que ses partisans affirment que le régime s'est lui-même employé à ternir son image.

«Nous avons continué à exhorter le gouvernement rwandais à garantir un traitement humain»
porte-parole de la diplomatie américaine

Ce procès a suscité de nombreuses réactions internationales: les Etats-Unis, qui lui ont décerné la médaille présidentielle de la liberté en 2005, ont demandé un procès équitable et le parlement européen a réclamé sa libération.

La bande-annonce du film Hôtel Rwanda:

(ats/afp)

Plus d'articles sur le thème «Politique»

C'est quoi une «task force»?

Link zum Artikel

Quand la RTS n’a pas d’autres chat-te-s à fouetter

Link zum Artikel

Comment les Verts veulent tout rafler

Link zum Artikel

Peut-on être jeune, de droite et défendre la polygamie?

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La guerre en Ukraine pousse la Hongrie à instaurer l'état d'urgence
Après un premier «état d'urgence» décrété pour faire face au Covid-19, le premier ministre hongrois en a instauré un second dans la foulée. Cette fois-ci, il s'agit de «faire face aux conséquences de la guerre en Ukraine». Une ONG dénonce déjà la porte ouverte aux abus de pouvoir.

L'état d'urgence instauré pendant la pandémie devait expirer mardi prochain, mais le premier ministre Viktor Orban en a décidé autrement.

L’article