DE | FR

Deux femmes transgenres condamnées pour «tentative d'homosexualité»

Bild

Njeuken Loic, connue sous le nom de Shakiro Image: Twitter

Au Cameroun, où l'homosexualité est criminalisée, deux femmes transgenres ont été condamnées à cinq ans de prison parce qu’elles étaient vêtues de manière typiquement féminine.



Le 11 mai, un tribunal camerounais a condamné deux femmes transgenres à cinq ans de prison et à des amendes. Elles ont été reconnues coupables de «tentative d'homosexualité» ainsi que d'outrage aux bonnes mœurs et de problèmes liés à leurs cartes d'identité, rapporte BBC.

L'une d'entre elles est la célébrité transgenre Shakiro (Njeuken Loic de son vrai nom), une youtubeuse qui met en lumière les problèmes auxquels est confrontée la communauté LGBT au Cameroun.

«Une condamnation à mort»

Pour elles, une peine de cinq ans dans une prison pour hommes «peut équivaloir à une condamnation à mort», met en garde Human Rights Watch. L'ONG révèle des détails glaçants:

Des gendarmes ont arrêté Shakiro et Patricia dans les rues de la ville de Douala le 8 février dernier, parce qu’elles étaient vêtues de manière typiquement féminine. Ils les ont interrogées sans la présence d’un avocat, les ont frappées et menacées de les tuer, les couvrant d’insultes (...). Elles ont ensuite été transférées à la prison centrale surpeuplée de Douala où elles ont déclaré avoir été battues et insultées par des gardiens et d’autres détenus.

Huma Rights Watch

Le Cameroun fait partie des 31 pays africains qui criminalisent les relations homosexuelles. L’an dernier, les forces de sécurité camerounaises ont arrêté de manière arbitraire de plus en plus de personnes sur la base de leur orientation sexuelle réelle ou de leur identité de genre présumées.

Le volcan Sinabung projette une haute colonne de fumée

1 / 15
Le volcan Sinabung projette une haute colonne de fumée
source: sda / sastrawan ginting
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

L’ex-président sud-africain Zuma est en prison, l'affaire résumée en 4 points

Condamné depuis une semaine pour une série de scandales de corruption, l’ancien chef du gouvernement sud-africain, Jacob Zuma, vient de passer sa première nuit en prison.

Mercredi, peu avant minuit, heure maximale imposée pour son incarcération, le charismatique et sulfureux Zuma a rendu in extremis les armes. Dans la nuit, un convoi d'une dizaine de voitures a fendu l’obscurité devant sa résidence de Nkandla, en pays zoulou (Est), pour filer vers la prison moderne d'Escourt, à 200 km de là.

Après plusieurs recours en justice ces derniers jours, pour contester sa sentence, Zuma a donc cédé et s'est constitué prisonnier. Ce n'est pas «un aveu de …

Lire l’article
Link zum Artikel