en partie ensoleillé
DE | FR
International
Afrique

Afrique du Sud: l'ex-président Zuma en prison, 4 points pour comprendre

epa09330730 (FILE) - A torn African National Congress (ANC) election poster shows the face of ANC president Jacob Zuma, revealing that not all South African's want the ANC to remain in power, Sow ...
Une affiche électorale de 2009, déchirée, montre le visage du président de l'ANC Jacob Zuma, révélant que certains Sud-Africains ne veulent plus que l'ANC reste au pouvoir.Image: keystone/archives

L’ex-président sud-africain Zuma est en prison, l'affaire résumée en 4 points

Condamné depuis une semaine pour une série de scandales de corruption, l’ancien chef du gouvernement sud-africain, Jacob Zuma, vient de passer sa première nuit en prison.
08.07.2021, 18:0908.07.2021, 18:50
Plus de «International»

Ce qu'il s'est passé

Mercredi, peu avant minuit, heure maximale imposée pour son incarcération, le charismatique et sulfureux Zuma a rendu in extremis les armes. Dans la nuit, un convoi d'une dizaine de voitures a fendu l’obscurité devant sa résidence de Nkandla, en pays zoulou (Est), pour filer vers la prison moderne d'Escourt, à 200 km de là.

Après plusieurs recours en justice ces derniers jours, pour contester sa sentence, Zuma a donc cédé et s'est constitué prisonnier. Ce n'est pas «un aveu de culpabilité», a immédiatement réagi son porte-parole Mzwanele Manyi, qui a prévenu, jeudi matin, qu'il resterait muet et injoignable, ayant besoin de temps pour digérer cette «tragédie».

Des affaires de corruption l'envoient en prison

C’est la semaine dernière que la plus haute cour du pays avait fixé un ultimatum à l'ex-président. Cette instance, créée justement en 2018 face à l'ampleur des scandales entourant Zuma, l’avait condamné à 15 mois de prison ferme pour s'être défilé de trop nombreuses fois aux convocations de la commission anti-corruption.

Un moment historique pour la démocratie du pays

De nombreux Sud-Africains ont salué l'incarcération de Zuma, qui marque une ère nouvelle, où l'Etat de droit sort renforcé. «Personne n'est au-dessus de la loi», ont répété comme un mantra de nombreux témoins et acteurs à la télévision ces derniers jours.

La militante anti-corruption, Thuli Madonsela, a salué « un jour de gloire, car son incarcération indique que l'État de droit prévaut». S'il n'était pas allé en prison, «cela aurait provoqué une onde de choc dans le système», a-t-elle déclaré jeudi à la télévision publique.

Et maintenant?

Juste avant d’entrer en prison, l’ex-président a quand même obtenu que la Cour constitutionnelle réexamine sa sentence lundi.

Autre rendez-vous judiciaire dès le 19 juillet: Il devra répondre d’une affaire de pots-de-vin, vieille de plus de 20 ans, impliquant le groupe français Thales, devant le tribunal de Pietermaritzburg. (ats/fag)

26 chiens qui prennent beaucoup trop de place 🐶
1 / 20
26 chiens qui prennent beaucoup trop de place 🐶
partager sur Facebookpartager sur X
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Moment historique en France
La France honore Missak Manouchian et 23 résistants étrangers au Panthéon, 80 ans après leur mort, en reconnaissance de leur sacrifice.

Aux résistants étrangers, la France reconnaissante: le poète apatride Missak Manouchian et 23 de ses compagnons d'armes entrent mercredi au Panthéon, 80 ans après leur mort, hommage ultime pour ces combattants de l'ombre longtemps oubliés.

L’article