DE | FR

Une ville allemande encourage l'égalité et... les seins nus en piscine

Une ville allemande veut innover en termes d'égalité des genres, à travers la piscine municipale.
Une ville allemande veut innover en termes d'égalité des genres, à travers la piscine municipale.Image: EPA EFE
La ville allemande de Göttingen va devenir la première dans le pays à autoriser la pratique des seins nus dans ses piscines. La mesure est destinée à plus d'égalité entre les sexes.
29.04.2022, 05:0729.04.2022, 07:11

En Allemagne, la plupart des saunas sont déjà mixtes et obligent leurs clients à être nus pour des raisons d'hygiène.

Cette mesure sera limitée aux week-ends et doit entrer en vigueur à partir du 1er mai et jusqu'à fin août, a-t-on appris jeudi auprès de la municipalité. Avec cette décision, la ville devient précurseur dans le pays concernant le débat sur l'égalité de traitement entre les sexes à pouvoir montrer son torse nu dans des établissements de loisirs aquatiques, comme les piscines.

Cette décision a été motivée suite à un incident survenu à l'automne dernier dans l'une des piscines de la ville.

Un agent avait demandé à un baigneur, qu'il considérait comme une femme, de se recouvrir le torse. Mais cette personne avait refusé car elle s'identifiait comme étant de genre masculin, puis s'était vue interdite d'accès à l'établissement.

Vif débat

Cette situation a provoqué un vif débat au sein de la municipalité, qui a finalement annoncé cette semaine l'ouverture de la baignade torse nu, pour toutes et tous. Le débat sur le sujet n'est toutefois pas clos. Certains dans la ville regrettent la décision de restreindre cette possibilité aux seuls week-ends.

La municipalité s'est justifiée en indiquant que cela ne devait pas compromettre les cours de natation scolaire en semaine. Le directeur d'un centre aquatique a, lui, affirmé à un journal local qu'il fallait trouver un compromis avec des «utilisateurs issus d'autres cultures» pour qui la nudité peut s'avérer dérangeante. (ats/jch)

Rien à voir: Les meilleurs moments du procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Vadim Chichimarine: «Pardon. Je ne voulais pas tuer votre mari»
Deuxième jour du procès historique pour crime de guerre à Kiev. L'accusé a été confronté, jeudi, à la veuve de sa victime, un «conducteur de tracteur, un citoyen inoffensif». En s'engageant dans l'armée, le sous-officier russe Vadim Chichimarine, 21 ans, ne s'attendait pas à devoir faire la guerre. Sa maman, effondrée, ne comprend pas comment il a pu appuyer sur la gâchette en étant «sobre».

«La perte de mon mari est tout pour moi. Il était mon protecteur.» La Cour d'appel de Kiev a beau être plus grande que le petit tribunal qui a accueilli, mercredi, la première session du procès, les places sont toujours chères. Hier, Vadim Chichimarine, sous-officier russe de 21 ans, accusé d'avoir abattu un homme en février dernier, a plaidé coupable. Les chefs d'accusation: crime de guerre et meurtre avec préméditation.

L’article