DE | FR

La Russie va snober la conférence de Munich et ça fâche les Occidentaux

La vice-présidente Kamala Harris est arrivée à Munich jeudi 17 février pour ce sommet sur la sécurité.
La vice-présidente Kamala Harris est arrivée à Munich jeudi 17 février pour ce sommet sur la sécurité.Image: sda
La conférence annuelle de Munich réunira ce week-end des dirigeants internationaux et diplomates de haut rang pour trois jours de discussions. Alors forcément, ils ne pourront pas passer à côté de la crise ukrainienne.
18.02.2022, 08:0918.02.2022, 11:15

Le rendez-vous est pris à Munich de vendredi à dimanche, où dirigeants et diplomates se réuniront pour discuter de questions de défense et de sécurité. Durant trois jours, ils enchaîneront les réunions sous différents formats.

Les forces présentes?

  • La vice-présidente américaine Kamala Harris.
  • Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken.
  • Le chef des Nations unies Antonio Guterres.
  • La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.
  • Le chef de l'OTAN Jens Stoltenberg.
  • Le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Plus largement, la conférence réunira tous les pays du G7: l'Allemagne, la France, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, le Japon, le Canada et l'Italie. Elle permettra d'envoyer «un message d'unité», a lancé la ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock, dans un communiqué.

Les thèmes de discussions?

Cette conférence annuelle intervient en plein pic de tensions entre Moscou et les Occidentaux. Une réunion sera donc consacrée à l'Ukraine samedi, présidée par la cheffe de la diplomatie allemande.

La Russie met en danger la sécurité de l'Europe avec des «exigences datant de la Guerre froide», a déploré vendredi la ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock, avant la conférence annuelle de Munich.

«Avec un déploiement sans précédent de troupes à la frontière avec l'Ukraine et des exigences datant de la Guerre froide, la Russie remet en cause les principes fondamentaux de l'ordre de paix européen», a déclaré Annalena Baerbock dans un communiqué.

La principale absente?

Et justement, la Russie n'a pas prévu de participer cette année. Pourtant, son ministre des Affaires étrangères Sergeï Lavrov est régulièrement venu à cette conférence annuelle. Annalena Baerbock voit dans cette absence une «opportunité» perdue.

«C'est justement dans la situation actuelle, extrêmement menaçante, qu'il aurait été si important de rencontrer également des représentants russes», a-t-elle déploré.

«Même de petits pas vers la paix valent mieux que de grands pas vers la guerre. Mais nous avons également besoin de mesures sérieuses de désescalade de la part de la Russie»
Annalena Baerbock

«Nous sommes prêts à un dialogue sérieux sur la sécurité pour tous».

«Les déclarations de volonté de dialogue doivent être soutenues par des offres réelles de dialogue. Les déclarations de retrait des troupes doivent s'accompagner de retraits vérifiables», souligne la ministre. (mbr/ats)

Reconstitution en 3D du tir d'Alec Baldwin

Plus d'articles sur les tensions entre Russie et Ukraine

L'armée ukrainienne a-t-elle une chance de résister à une attaque russe?

Link zum Artikel

La crise ukrainienne fait planer le spectre d'une guerre en Europe

Link zum Artikel

Ukraine: le G7 prêt à imposer des sanctions aux «conséquences massives»

Link zum Artikel

Des risques élevés de guerre en Europe, selon ce haut diplomate suisse

Link zum Artikel

En cas de guerre en Ukraine, voici les pénuries qui nous guettent en Suisse

Link zum Artikel

La Russie préparerait une opération pour justifier l'invasion de l'Ukraine

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici les images (sanglantes) de la plus grande réunion de vampires du monde
125 ans après la parution du roman «Dracula», les vampires ont toujours la cote. La preuve: des milliers de participants ont endossé leur cape noire et leurs canines pour une réunion jeudi soir à Whitby, en Angleterre.

Non non, vous ne rêvez pas: ce sont bel et bien 1369 vampires que vous voyez sur cette photo.👇

L’article