DE | FR

Le Brésil part à l'assaut des étoiles pour sauver l'Amazonie

epa07789489 A handout photo made available by NASA Earth Observatory of a natural-color satellite image showing fires burning in the vicinity of Novo Progresso in the Brazilian state of Para, 19 August 2019 (issued 24 August 2019). The intensification of the fires, caused by the severe drought, high temperatures and deforestation in the Brazilian Amazon, has drawn criticism over the Brazilian Government's lack of action. With the fire season in the Amazon approaching its midpoint, scientists using NASA satellites to track fire activity have confirmed an increase in the number and intensity of fires in the Brazilian Amazon in 2019, making it the most active fire year in that region since 2010. EPA/NASA EARTH OBSERVATORY HANDOUT HANDOUT EDITORIAL USE ONLY/NO SALES

L'Organisation de recherche spatiale indienne (ISRO) a lancé Amazonie-1, le premier satellite 100% brésilien, depuis le centre Satish Dhawan à Sriharikota, le 28 février 2021 Image: EPA NASA EARTH OBSERVATORY

Le premier satellite 100% brésilien, Amazonie 1, qui fournira des données sur la déforestation, a été lancé dimanche en Inde, a annoncé l'Institut national de recherches spatiales (INPE).



Il faut parfois savoir prendre de la hauteur pour se rendre compte de l'ampleur de certaines choses. L’état actuel de l'Amazonie en est un bon exemple. C'est la mission du premier satellite 100% brésilien, Amazonie 1, qui fournira des données sur la déforestation en temps réel de la forêt amazonienne brésilienne.

Surveiller l'environnement pour pouvoir le protéger

Amazonie 1 sera le troisième satellite à rejoindre le système DETER, programme de surveillance de la déforestation en temps réel de la forêt amazonienne brésilienne de l'INPE. Il fournira des images pour la surveillance de l'environnement , de l'agriculture et des désastres environnementaux sur tout le territoire brésilien.

Depuis 2019, la déforestation de l'Amazonie équivaut à la moitié de la supérficie de la Suisse

La forêt amazonienne brésilienne a perdu 8 426 km2 en 2020 à cause de la déforestation. Bien que ce chiffre soit de 8% inférieur à celui de l'année précédente, qui avait atteint un record avec plus de 11 000 km2, il reste extrêmement préoccupant et met notamment en cause la politique du président d'extrême droite Jair Bolsonaro. (ats/afp)

Plus d'article «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

Le président turc humilie la présidente européenne

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Les Suisses sur le podium de la pollution électronique mondiale

La Suisse est le troisième pays au monde qui génère le plus de déchets électroniques par habitant. La bonne nouvelle, c'est qu'on peut les recycler. Voici comment.

En 2019, chaque Suisse a «produit» 23,4 kilos de déchets électroniques. Si cela vous paraît beaucoup, vous avez tout à fait raison: selon les chiffres diffusés par le site Statista.fr, la moyenne mondiale est de 7,3 kilos.

Seuls le Royaume-Uni et la Norvège font pire: la Suisse est le troisième pays au monde qui génère le plus de déchets électroniques par habitant.

Le volume de déchets électroniques augmente constamment, avec un rythme de près de deux millions de tonnes par an au cours des cinq …

Lire l’article
Link zum Artikel