International
Amérique du sud

Panama: un incendie dans une décharge créé un nuage toxique

Il va falloir une semaine pour éteindre cet incendie «hautement toxique»

Les pompiers en plein travail dans la plus grande décharge du pays, considérée comme une catastrophe environnementale.
Les pompiers en plein travail dans la plus grande décharge du pays, considérée comme une catastrophe environnementale.Image: sda
Cet incendie s'est déclaré lundi soir dans la décharge du Cerro Patacon, dans la banlieue de la capitale Panama.
15.02.2023, 05:07
Plus de «International»

Un gigantesque incendie dans la plus grande décharge du Panama a généré un nuage de fumée «hautement toxique», ont indiqué mardi les pompiers. Il se trouve au-dessus de zones peuplées près de la capitale.

«L'extinction pourrait prendre environ une semaine. Le nuage de fumée, visible depuis plusieurs points de la capitale, est hautement toxique et se déplace au gré des vents. Mais nous ne pouvons rien faire contre la fumée.»
Un responsable des pompiers, Eduardo Escobar

Un dangereux nuage toxique:

Ouverte en 1986, la décharge à ciel ouvert de Cerro Patacon accueille plus de la moitié des ordures de tout le pays. Des centaines de personnes la parcourent tous les jours, à la recherche de métaux ou de verre à revendre, et un bidonville se trouve à proximité.

«Parmi les différentes hypothèses qui doivent faire l'objet de l'enquête figure la présence de mains criminelles», a affirmé le concessionnaire de la décharge, l'entreprise Urbalia. (ats/jch)

Un ouvrier trop curieux déclenche un incendie dans une usine chinoise
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Trump a perdu sa «fusée très spéciale»
Un Cessna 750 Citation X, de 1997. A l’époque, le jet privé le plus rapide du monde et, jusqu’à aujourd’hui, le discret bijou d'un milliardaire trop grand pour s'y tenir debout. Sauf que le républicain s'est résolu à vendre l'oiseau, estimé à 10 millions de dollars. On en a profité pour fouiller le lien étrange que Donald Trump entretient avec ses avions, alors qu'il craint toujours pour sa vie une fois sa ceinture attachée.

«Pour moi, être dans un avion, c'est comme vivre dans une belle maison.» Oui, enfin... ça dépend. Donald Trump est connu pour être un papy plutôt casanier et peu sûr de lui une fois en vol. Ce qui ne l'a jamais empêché d'exprimer une certaine obsession pour le symbole de réussite numéro un des gens qui ont plus d'argent que nous. Avant sa première campagne présidentielle, le magnat de l'immobilier se bornait à atterrir là où ses affaires l'imposaient.

L’article