DE | FR

18 éléphants tués par la foudre en Inde, 350 antilopes au Kazakhstan

This frame grab from video provided by KK Productions shows an Indian village boy paying respect to one among 18 wild Asiatic elephants found dead in the protected Kondali forest reserve in north eastern Assam state, India, Thursday, May 13, 2021. Preliminary reports by veterinarians said the elephants were struck by lightning. (KK PRODUCTIONS via AP)

Au moins 18 dépouilles d'éléphants ont été découvertes dans la jungle de l'Etat d'Assam, dans le nord-est de l'Inde. Leur mort est imputée à priori à la foudre. Cette dernière aurait également décimé un troupeau d'animaux en voie de disparition, au Kazakhstan.



«C'est extrêmement douloureux de voir les éléphants mourir ainsi. Mais nous devons attendre le rapport postmortem pour connaître la cause exacte de leur mort», a déclaré le ministre des Forêts de l'Assam, Parimal Suklabaidya, à la presse sur place, à environ 150 kilomètres au sud-est de Guwahati, la capitale de l'État.

Le ministre en chef de l'Etat d'Assam, Himanta Biswa Sarma, a déclaré dans un communiqué être préoccupé de la mort d'un «si grand nombre d'éléphants».

Des responsables forestiers et un député local, Jitu Goswami, avaient également déclaré à l'AFP un peu plus tôt que les pachydermes avaient probablement été tués par la foudre.

L'Inde abrite près de 30 000 éléphants, soit environ 60% de la population d'éléphants sauvages d'Asie.

Des antilopes décimées au Kazakhstan

Le Kazakhstan a annoncé vendredi qu'environ 350 antilopes saïga ont été retrouvées mortes dans la steppe, probablement tuées par la foudre. Cette espèce, emblématique de ce pays d'Asie centrale, est menacée de disparition.

Ce drame a eu lieu pendant la saison de mise à bas des saïgas, animal classé en danger critique d'extinction par l'ONG World Wildlife Fund (WWF). Selon le ministère kazakh de l'Ecologie, la foudre est probablement à l'origine du drame «car il y a des traces d'impacts de foudre sur leurs carcasses».

Reconnaissables à leurs cornes torsadées et à leur long museau arrondi, comme une petite trompe, les saïgas ont frôlé plusieurs fois l'extinction. Leur origine remonte à la dernière période glaciaire. (ats/afp)

Tchernobyl, c'était il y a 35 ans

1 / 8
Tchernobyl, c'était il y a 35 ans
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Howey militante Chinoise

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Bonne nouvelle: 90 oeufs de tortue luth en voie d'extinction sauvés

Connaissez-vous la luth? C'est la plus grande tortue marine du monde et elle est en voie d'extinction. En Equateur, 90 oeufs ont été découverts et sont choyés pour sauver l'espèce.

Nonante œufs de tortue luth, la tortue marine la plus grande au monde, ont été découverts en Equateur, dans une réserve de la côte Pacifique, a annoncé jeudi le ministère équatorien de l'environnement. L'espèce est en voie d'extinction.

Les oeufs se trouvent dans le quatrième nid de tortue luth répertorié, depuis le début de la saison de nidification 2020-2021, dans la réserve Galera San Francisco de la province d'Esmeraldas, a précisé le ministère. D'autres abris ont été découverts …

Lire l’article
Link zum Artikel