DE | FR
5 animaux drôles et stupéfiants découverts en 2021. watson

Image: shutterstock

5 animaux stupéfiants découverts en 2021

Entre le plus petit caméléon du monde, le poisson rouge assez grand pour vous manger et la fourmi au nom de star, 2021 ne finit décidemment pas de nous étonner.



Chaque année, les chercheurs découvrent des centaines de nouvelles espèces d'animaux. Alors qu'on pensait tout connaître de ces êtres vivants, il n'en est rien. La plus grande analyse de données microbiennes révélait en effet en 2016 que près de 99% des espèces dans le monde se trouvaient encore inconnues au bataillon.

Un nouveau petit pas a été franchi durant les six derniers mois de 2021. Le journal scientifique Discovery Magazine rapporte que d'autres animaux ont été découverts. On en a sélectionné cinq. Ils sont insolites, fascinants et même un peu drôles. Les voici.

Le Dumbo des eaux profondes

Grimpoteuthis imperator. watson

Les scientifiques ont préféré l'appelé le «Grimpoteuthis imperator», mais on trouvait ça moins joli. Cette créature d'environ 30 centimètres de long est une espèce appartenant à la famille des poulpes «parapluie». Elle a été trouvée à plus de 4 000 mètres de profondeurs marines, au large des côtes du Japon.

Le poisson rouge version taille humaine

Etelis boweni. watson

Image: Pêche de la NOAA

Oui, on aurait préféré, mais non, ce n'est pas un montage photo. Tout est réel et en effet, ce poisson rouge n'a rien de celui qui se balade dans les petits aquariums de maison. Celui-ci, les scientifiques l'appellent «Etelis boweni». Trouvé dans l'Ouest du Pacifique, ce poisson géant qui pèse 31 kg et mesure au moins 120 centimètres nage d'environ 200 à 400 mètres de profondeur, d'après le blog spécialisé Novataxa.

La chauve-souris qui fait même pas peur

Myotis nimbaensis. watson

Son nom? «Myotis nimbaensis». Sa couleur orangée éclatante ont laissés bouche bée les chercheurs qui l'ont découverte en Afrique de l'Ouest, dans les grottes des montagnes Nimba en 2018. Mais ce n'est que trois ans plus tard que l'espèce a totalement pu être identifiée.

Quel est votre animal préféré?

Le plus rikiki des caméléons du monde

Brookesia nana. watson

Image: Scientific reports

Les chercheurs pensent qu'il s'agit peut-être du plus petit reptile auquel la science n'ait jamais été confrontée. A peine plus grand qu'un ongle humain, le «Brookesia nana» présente une autre caractéristique qui le différencie de ses cousins les caméléons: il ne change pas de couleur. Sa peau brune l'aide à se fondre dans le sol des forêts tropicales de Madagascar, là où il a d'ailleurs été découvert.

La fourmi qui a volé son nom à un acteur

Strumigenys ayers-they. watson

Cette petite fourmi de moins de 0,5 millimètres et localisée dans la région du Chocó en Équateur se prénomme «Strumigenys ayers-they». C'est le nom que lui a donné un chercheur de l'Université de Yale en hommage à Jeremy Ayers. Selon Newshub, il s'agit d'un acteur militant pour les droits de l'Homme et qui a notamment interprété des rôles pour Andy Warhol. En rajoutant le suffixe «they» au nom de la fourmi, le chercheur a contré les traditions latines pour en faire une espèce non-binaire. Une première dans le monde.

Cette femme couvre ses mains d'abeilles, dans le plus grand des calmes

Vidéo: watson

Le premier café à chats de Suisse a ouvert à Zurich 😍

1 / 8
Le premier café à chats de Suisse a ouvert à Zurich 😍
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

Un premier cas de grippe H10N3 découvert en Chine

Un Chinois 41 ans pourrait être le premier cas humain infecté par la souche H10N3 de la grippe aviaire. Une transmission à très grande échelle serait «faible».

Un Chinois 41 ans pourrait être le premier cas humain infecté par la souche H10N3 de la grippe aviaire. L'homme a été hospitalisé le 28 avril dernier et se trouve aujourd'hui «dans un état stable» selon les dires de la Commission nationale de santé, relayés par l'agence AP. L'homme aurait respiré des «micro-gouttelettes produites par des poulets infectés dans un élevage.»

Si aucun autre cas humain de H10N3 n'a été signalé ailleurs dans le monde, «cette infection est une transmission …

Lire l’article
Link zum Artikel