DE | FR

Il trouve 85 000 euros dans une tirelire sur le trottoir

Image: Shutterstock
Un passant honnête a remis à la police une tirelire contenant 85 000 euros, trouvée dans la rue. Un homme a déjà revendiqué le pactole, qui aurait appartenu à ses parents.
02.07.2021, 10:5002.07.2021, 16:51

A la fin juin, un habitant de la ville de Bordeaux récupère, au milieu d'encombrants déposés sur le trottoir, un objet de décoration en forme d'éléphant. Ayant l'intention de donner le bibelot à sa mère, l'homme découvre avec stupéfaction une tirelire contenant pas moins de 85 000 euros!

«L'homme a avisé la police de cette découverte et remis spontanément l'argent»
Le parquet de Bordeaux

A qui appartiennent les 85 000 euros?

La découverte «totalement fortuite» de ce mystérieux éléphant occupe depuis les enquêteurs bordelais. Quelques jours s'écoulent, jusqu'à un téléphone reçu mercredi par la police: «avisé par les articles de presse», un homme affirme aux enquêteurs que «les 85 000 euros sont vraisemblablement à ses parents», relate le parquet.

Son père étant en maison de retraite et sa mère venant de mourir, l'homme explique avoir «vidé le logement parental et déposé les objets inutiles sur la voie publique, y compris a priori le fameux éléphant à 85 000 euros:

«L'homme, qui doit être entendu par les enquêteurs, n'a pas de justificatif à fournir sur la propriété de la somme en jeu»
Le parquet de Bordeaux

Des coupures certifiées par la Banque de France

Après examen, la Banque de France a conclu que les billets étaient de «vraies coupures». L'enquête devra en retracer l'origine. Les investigations se poursuivent au sein de l'unité de lutte contre les stupéfiants et l'économie souterraine de la sûreté départementale, précise le parquet. (ats)

Copin comme cochon: le small talk

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Bigard et Dieudonné, la folle histoire du spectacle qui n'aura pas lieu
Le banni Dieudonné devait créer Foutu pour foutu, un spectacle avec pour partenaire de scène Jean-Marie Bigard, devenu un complotiste. Une affiche monstre qui tombe à l'eau: Bigard se retire du projet. Voici pourquoi.

L’antivax et l’antisémite. Bigard et Dieudonné. L’affiche était à la fois monstrueuse et prometteuse. Reconnaissons-le: elle déchirait. Les deux bonshommes ont leurs défauts, mais ils ont de la bouteille. Du cent ans d’âge. C’était digne du Voyage au bout de la nuit de Céline illustré par Tardi: de l’humanité toute bousillée, hilare comme à la foire; du saltimbanque à ne pas faire asseoir sur son sofa; du soldat comme on ne veut pas en voir. Foutu pour foutu, tel était le nom de ce futur spectacle associant un proscrit, Dieudonné, et un gueulard qui risquait la proscription à son tour. Bigard a préféré renoncer.

L’article