DE | FR

Maintenant même les plus jeunes peuvent s'acheter des armes aux Etats-Unis

Etats-Unis armes pistolet revolver balles lobby Virginie constitution jeune jeunesses deuxième amendement

Image: Shutterstock

L'Etat de Virginie a décidé d'approuver la vente des armes aux jeunes de moins de 21 ans. Cette nouvelle loi intervient alors que 40 000 personnes sont mortes l'an dernier par balles aux Etats-Unis.



Un tribunal américain a invalidé mardi une loi qui interdit depuis plus d'un demi-siècle aux armuriers agréés de vendre des armes de poing à des jeunes de moins de 21 ans. Cette décision de la Cour fédérale d'appel de Virginie représente un sérieux revers pour les partisans d'un meilleur encadrement des armes à feu aux Etats-Unis.

L'argument du deuxième amendement

Le deuxième amendement de la Constitution américaine mentionne un «droit du peuple de détenir et de porter des armes» mais fait l'objet d'interprétations divergentes aux Etats-Unis.

«Nos droits constitutionnels les plus précieux s'appliquent à partir de 18 ans et le droit au port d'armes garanti par le deuxième amendement n'est pas différent»

Le juge Julius Richardson, en faveur de cette loi.

Recours possible auprès de la Cour suprême

Cette décision peut encore faire l'objet de recours y compris devant la Cour suprême des Etats-Unis, forte d'une solide majorité conservatrice (six juges sur neuf). Elle menace une loi adoptée en 1968 par le Congrès des Etats-Unis, dont les élus avaient noté que les jeunes majeurs commettaient plus de crimes que les plus vieux.

«Nous sommes conscients de la gravité de la violence par armes à feu dans ce pays et saluons le désir louable du Congrès d'infléchir cette violence insensée. Mais nous reconnaissons que le deuxième amendement incarne un droit fondamental et antérieur qui autorise les gens à protéger leur vie, leur liberté et leur propriété.»

Le Juge Richardson

Opposition d'un troisième juge, en Virginie

En revanche le troisième juge de la Cour d'appel a exprimé son opposition dans un texte disjoint. «La décision de la majorité d'accorder une victoire au lobby des armes dans un combat qu'il a perdu il y a plus de 50 années sur la colline du Capitole n'est pas fondée en droit», écrit James Wynn, en estimant que les juges ne devraient pas se substituer aux législateurs.

A noter, pour rappel, que 40 000 personnes sont mortes, l'an dernier, par balles aux Etats-Unis. (ats/jch)

Vidéos des inondations à New York

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

Google va devoir allonger 500 millions d'euros pour une amende

L'Autorité de la concurrence française a infligé une amende de 542,5 millions de francs au moteur de recherche Google pour des négociations illicites.

Le gendarme français de la concurrence a imposé une amende de 500 millions d'euros à Google pour ne pas avoir négocié «de bonne foi» avec les éditeurs de presse sur l'application des droits voisins, la rémunération due aux éditeurs pour la reprise de leurs contenus.

Représentant environ 542,5 millions de francs, «c'est la plus forte amende» jamais infligée par l'Autorité de la concurrence pour un non-respect d'une de ses décisions, a indiqué mardi la présidente de l'Autorité, Isabelle De Silva.

Google …

Lire l’article
Link zum Artikel