DE | FR

Un leader de la branche islamiste Abu Sayyaf tué aux Philippines

Majan Sahidjuan, alias «Apo Mike», à droite, un des leaders de l'organisation terroriste Abu Sayyaf.
Majan Sahidjuan, alias «Apo Mike», à droite, un des leaders de l'organisation terroriste Abu Sayyaf. Image: sda
L'armée des Philippines a rapporté avoir sauvé plusieurs otages indonésiens et tué «Apo Mike», un leader de l'organisation terroriste islamiste Abu Sayyaf.
22.03.2021, 04:4022.03.2021, 07:58

Majan Sahidjuan, alias «Apo Mike», est mort après des échanges de tirs avec l'armée des Philippines, samedi soir, dans la ville de Languyan, dans le sud du pays. L’opération visait à libérer des otages.

Apo Mike avait comploté plusieurs enlèvements avec rançon depuis le début des années 1990. L'organisation terroriste islamiste Abu Sayyaf est basé à Sulu, une province musulmane des Philippines. Depuis 2014, ses membres ont proclamé allégeance à la milice «Etat islamique».

Opération secrète et sauvetage d'otages indonésiens

L'armée a rapporté auprès d'Associated Press que Sahidjuan et quatre autres militants d'Abu Sayyaf avaient fui jeudi les assauts par bateau. Ils ont tenté de traverser la frontière maritime vers l'île de Tambisan, dans l'État de Sabah, en Malaisie, où ils prévoyaient de libérer leurs otages en échange d'une rançon d'environ 5 millions de pesos (96 000 francs).

Leur bateau a chaviré à cause de fortes vagues. Cela a permis aux troupes, qui avaient déjà été informées de l'opération, de lancer des assauts secrets et de sauver trois des quatre otages. Le quatrième, âgé de 15 ans, a été retrouvé mort par les troupes gouvernementales dans le même village où la fusillade a eu lieu.

Sur la liste noire des Philippines et des États-Unis en tant qu'organisation terroriste

Les quatre captifs faisaient partie des cinq Indonésiens enlevés par Abu Sayyaf le 17 janvier 2020. Abu Sayyaf a été inscrit sur la liste noire des Philippines et des États-Unis en tant qu'organisation terroriste pour des attentats à la bombe, des enlèvements avec rançon et des décapitations. (ap/ga)

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un tireur âgé de 18 ans tue 19 écoliers, l'Amérique est abasourdie
Une énième fusillade a provoqué la mort de 19 écoliers et au moins un enseignant. L'auteur de ces atrocités est décédé.

Un adolescent de 18 ans a ouvert le feu mardi dans une école primaire au Texas, tuant 19 jeunes élèves et au moins un enseignant. Ce drame replonge l'Amérique dans le cauchemar récurrent des fusillades en milieu scolaire.

L’article