DE | FR

Quatre ans de prison supplémentaires contre Aung San Suu Kyi

Aung San Suu Kyi.
Aung San Suu Kyi.Image: sda
Le régime militaire continue d'empiler les condamnations contre l'ex-dirigeante birmane.
10.01.2022, 07:0410.01.2022, 07:08

La junte birmane resserre encore son emprise sur Aung San Suu Kyi: l'ex-dirigeante a été condamnée, lundi, à quatre ans de prison dans un des volets de son procès, au terme duquel elle risque des décennies de détention.

Suu Kyi, assignée à résidence depuis le coup d'Etat militaire du 1ᵉʳ février 2021, a été notamment reconnue coupable d'importation illégale de talkies-walkies, d'après une source proche du dossier.

Elle avait déjà été condamnée, en décembre, à quatre ans de détention pour avoir enfreint les restrictions sur le coronavirus, une sentence ramenée à deux ans par les généraux au pouvoir .

La lauréate du prix Nobel de la paix purge cette première peine dans le lieu où elle est tenue au secret depuis son arrestation, il y a près d'un an.

Cette nouvelle condamnation «risque encore de renforcer la colère de la population birmane», a réagi Manny Maung, chercheuse pour l'ONG Human Rights Watch. Elle a ajouté, interrogée par l'AFP:

«Tout le monde sait que ces accusations sont fausses (...) Les militaires utilisent cette tactique de la peur pour la maintenir en détention arbitraire et définitivement l'écarter de l'arène politique»
Etau judiciaire
Sédition, corruption, incitation aux troubles publics, fraude électorale...: l'ex-dirigeante a été inculpée à de multiples reprises ces derniers mois. Son procès se tient à huis clos devant un tribunal mis en place spécialement dans la capitale Naypyidaw, où elle est jugée aux côtés de l'un de ses fidèles, l'ex-président de la République Win Myint, également arrêté le 1er février.

(jah/ats)

Aung San Suu Kyi en images:

1 / 8
Aung San Suu Kyi
source: epa / david van der veen
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Gauche désunie et «trahison» à droite: le week-end politique français

Link zum Artikel

Russie- Etat-Unis: le contenu des pourparlers à Genève sur l'Ukraine en 6 points

Link zum Artikel

Les 7 sorties Marvel qui régaleront les fans en 2022

Link zum Artikel

Plus de 3000 sorcières s'apprêtent à être graciées en Ecosse

Link zum Artikel
La sanction de Ghislaine Maxwell sera révélée en juin
L'ancienne compagne de Jeffrey Epstein, reconnue coupable de trafic sexuel sur mineures, aura connaissance de sa peine en juin prochain. Elle pourrait passer le reste de sa vie derrière les barreaux.

Après cinq jours de délibérations, le 29 décembre, le jury avait reconnu Ghislaine Maxwell coupable de cinq des six chefs d'accusation qui pesaient sur elle. Parmi ces derniers figure le trafic sexuel de jeunes filles mineures pour Jeffrey Epstein, son ancien compagnon, mort en prison en 2019.

L’article