DE | FR

L'Australie va bientôt fermer sa plus grande centrale thermique au charbon

La plus grande centrale thermique alimentée au charbon d'Australie va fermer en 2025, plusieurs années avant l'échéance prévue.
La plus grande centrale thermique alimentée au charbon d'Australie va fermer en 2025, plusieurs années avant l'échéance prévue.Image: twitter
L'annonce est non négligeable, car la centrale fournit environ un quart de l'électricité de l'Etat australien de Nouvelle-Galles du Sud, le plus peuplé du pays.
17.02.2022, 05:1317.02.2022, 06:33

La plus grande centrale thermique alimentée au charbon d'Australie va fermer en 2025, plusieurs années avant l'échéance prévue, ont annoncé ses opérateurs. Ils estiment qu'elle n'était plus rentable face à la baisse des coûts des énergies renouvelables.

Selon Origin Energy, qui opère cette centrale située au nord de Sydney, la montée en puissance des énergies renouvelables compromet sa rentabilité économique. La centrale comprend quatre générateurs de 720 mégawatts alimentés au charbon et un plus petit fonctionnant au diesel. Cette centrale, ouverte il y a près de 40 ans, devait fermer en 2032.

L'entreprise veut reconvertir pour un coût de 240 millions de dollars australiens (159 millions de francs) cette centrale en une unité de batteries d'une capacité de stockage de 700 mégawatts.

«La réalité est que l'économie des centrales thermiques au charbon subit la pression croissante et insoutenable de centrales nouvelle génération moins coûteuses et plus propres, y compris venant du secteur solaire, éolien et des batteries»
Frank Calabria, le patron de Origin Energy

Origin Energy est l'un des derniers producteurs d'énergie en Australie à annoncer la fermeture anticipée de centrales à charbon, en dépit de l'insistance du nouveau gouvernement à vouloir financer de nouveaux projets.

L'Australie est l'un des plus gros producteurs de charbon, dont l'exportation est une importante source de revenus à l'exportation. (ats/jch)

Retour en Suisse: Fin du certificat covid, vous en pensez quoi?

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les armes imprimées en 3D, la nouvelle menace qui pèse sur l'Europe
L'office européen de police (Europol) est inquiet: ces dernières années, le nombre de saisies d'armes imprimées en 3D a drastiquement augmenté en Europe. Une «menace» jugée très «présente».

«La menace posée par les armes imprimées en 3D est très présente sur le radar d'Europol», a déclaré Martin van der Meij, un haut responsable de l'office européen de police. En effet, l'office policier a constaté un «nombre croissant de ces armes à feu saisies dans le cadre d'enquêtes à travers l'Europe».

L’article