DE | FR
Federal police inspect a Ryanair aircraft after the unscheduled landing of the plane at the Berlin International Airport in Schoenefeld near Berlin, Germany, Monday, Mai 31, 2021. (Christophe Gateau/dpa via AP)

Image: sda

Encore un avion de Ryanair contraint à se poser, mais cette fois à Berlin

Une fausse alerte à la bombe a contrait un avion de la compagnie aérienne à se poser dans la capitale allemande.



Un appareil de la compagnie Ryanair reliant Dublin à Cracovie a été contraint de se poser à Berlin, dans la nuit de dimanche à lundi, suite à une alerte à la bombe selon des médias. L'avion a finalement pu poursuivre son vol.

«Les mesures de sécurité de la police ont pris fin sans qu'aucun danger ne soit détecté. Les passagers ont pu reprendre leur vol vers la Pologne à bord d'un appareil de rechange.»

une porte-parole de la police berlinoise

L'appareil transportant 160 personnes s'est posé à 20h08 heure locale sur une piste de l'aéroport Berlin-Brandebourg, dans le sud de la capitale allemande.

Deuxième alerte pour Ryanair

Déjà en juillet 2020, un avion Ryanair effectuant cette même liaison Dublin-Cracovie avait dû faire un atterrissage d'urgence à Londres suite à une alerte à la bombe. Celle-ci s'était révélée elle aussi sans fondement. (sda/ats/afp)

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

Ce que se sont dit le pilote Ryanair et la tour de contrôle biélorusse

C'est l'incident diplomatique du moment. Un avion aurait été forcé de se poser par la Biélorussie. Cette dernière affirme qu'il y avait tous les signes présence d'une bombe.

Les autorités biélorusses sont accusées d'avoir détourné ce vol commercial Athènes-Vilnius sur Minsk pour pouvoir arrêter le journaliste d'opposition Roman Protassevitch, qui était à bord.

Toutefois, elles affirment avoir dit à l'équipage du vol Ryanair que leur avion était piégé. Elles lui auraient seulement «recommandé» de se poser à Minsk, selon la transcription des échanges entre le pilote et la tour de contrôle publiée mardi:

Il se voit ensuite confirmer la même information. Lors de …

Lire l’article
Link zum Artikel