DE | FR

Le Canada annule des ventes d'armes à la Turquie

Ces exportations d'armes avaient été suspendues en octobre en attendant le résultat d'une enquête dans le Haut-Karabakh.
Ces exportations d'armes avaient été suspendues en octobre en attendant le résultat d'une enquête dans le Haut-Karabakh.Image: AP Press office of Armenian Defe
Le gouvernement canadien a annoncé lundi 12 avril l'annulation de ventes d'armes à la Turquie, son allié de l'Otan.
13.04.2021, 02:43

Une enquête a conclu que de la technologie canadienne utilisée dans des drones a été employée par l'Azerbaïdjan contre les forces arméniennes au Nagorny Karabakh.

Ces exportations d'armes avaient été suspendues en octobre en attendant le résultat d'une enquête. Le Canada accusait l'Azerbaïdjan d'avoir utilisé des drones militaires de fabrication turque, dans le conflit avec l'Arménie, équipés de systèmes de ciblage canadiens.

«Des preuves crédibles indiquant que la technologie canadienne exportée vers la Turquie a été utilisée au Haut-Karabakh»
Marc Garneau, ministre canadien des Affaires étrangères, sur son compte twitter

L'annulation concerne 29 permis d'exportation de différents types de matériel militaire. Les exportations canadiennes de matériel militaire vers la Turquie ont atteint plus de 150 millions de dollars canadiens (110 millions CHF) en 2019, précise la BBC .

A l'automne dernier, l'Azerbaïdjan, soutenu par Ankara, a remporté une large victoire militaire face à l'Arménie pour le contrôle de la région séparatiste du Haut-Karabakh.

Violation d'un embargo sur les armes de l'Onu

Ces combats, qui ont fait plus de 6000 morts, se sont soldés au bout de six semaines par un cessez-le-feu sous la houlette de la Russie. L'Arménie a vu rétrocéder d'importants territoires sous son contrôle depuis un premier conflit, au début des années 1990.

L'enquête canadienne a également révélé que la Turquie avait utilisé l'équipement des drones pour de la surveillance et du ciblage en Syrie, et l'avait aussi partagé avec le gouvernement intérimaire de la Libye. Pour l'utiliser dans des frappes aériennes, en violation d'un embargo sur les armes de l'ONU. (ga)

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Attentats du 13 novembre: «je sentais la mort se rapprocher de moi»
Le procès des attentats du 13 novembre 2015, qui s'est ouvert en septembre 2021, doit s'achever fin mai. Le chanteur d’Eagles of Death Metal, Jesse Hughes, qui était en pleine représentation au Bataclan, a témoigné.

Le chanteur du groupe américain Eagles of Death Metal, Jesse Hughes, a raconté mardi, devant la cour d'assises de Paris, la soirée d'horreur vécue le 13 novembre 2015 dans la salle du Bataclan alors attaquée par des djihadistes. Il a souligné qu'elle avait «changé (sa) vie à jamais».

L’article