DE | FR

Le Canada annule des ventes d'armes à la Turquie

In this Sunday, Oct. 4, 2020 photo, an Armenian soldier fires an artillery piece during fighting with Azerbaijan's forces in self-proclaimed Republic of Nagorno-Karabakh, Azerbaijan. Sunday, Oct. 4, 2020. Heavy fighting between Azerbaijani and Armenian forces in the region since Sept. 27 has since killed scores of troops and civilians. Nagorno-Karabakh lies inside Azerbaijan but has been under the control of ethnic Armenian forces backed by Armenia since the end of a separatist war in 1994. The clashes have continued despite numerous international calls for a cease-fire.

Ces exportations d'armes avaient été suspendues en octobre en attendant le résultat d'une enquête dans le Haut-Karabakh. Image: AP Press office of Armenian Defe

Le gouvernement canadien a annoncé lundi 12 avril l'annulation de ventes d'armes à la Turquie, son allié de l'Otan.



Une enquête a conclu que de la technologie canadienne utilisée dans des drones a été employée par l'Azerbaïdjan contre les forces arméniennes au Nagorny Karabakh.

Ces exportations d'armes avaient été suspendues en octobre en attendant le résultat d'une enquête. Le Canada accusait l'Azerbaïdjan d'avoir utilisé des drones militaires de fabrication turque, dans le conflit avec l'Arménie, équipés de systèmes de ciblage canadiens.

«Des preuves crédibles indiquant que la technologie canadienne exportée vers la Turquie a été utilisée au Haut-Karabakh»

Marc Garneau, ministre canadien des Affaires étrangères, sur son compte twitter

L'annulation concerne 29 permis d'exportation de différents types de matériel militaire. Les exportations canadiennes de matériel militaire vers la Turquie ont atteint plus de 150 millions de dollars canadiens (110 millions CHF) en 2019, précise la BBC .

Déclaration de Marc Garneau ministre canadien des affaires étrangères

A l'automne dernier, l'Azerbaïdjan, soutenu par Ankara, a remporté une large victoire militaire face à l'Arménie pour le contrôle de la région séparatiste du Haut-Karabakh.

Violation d'un embargo sur les armes de l'Onu

Ces combats, qui ont fait plus de 6000 morts, se sont soldés au bout de six semaines par un cessez-le-feu sous la houlette de la Russie. L'Arménie a vu rétrocéder d'importants territoires sous son contrôle depuis un premier conflit, au début des années 1990.

L'enquête canadienne a également révélé que la Turquie avait utilisé l'équipement des drones pour de la surveillance et du ciblage en Syrie, et l'avait aussi partagé avec le gouvernement intérimaire de la Libye. Pour l'utiliser dans des frappes aériennes, en violation d'un embargo sur les armes de l'ONU. (ga)

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Un hélicoptère militaire s'écrase et fait onze morts en Turquie

Le ministère turc de la Défense évoque un accident, dans une région où des opérations ont régulièrement lieu contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Onze militaires turcs, dont un officier de haut rang, sont morts jeudi quand l'hélicoptère qui les transportait s'est écrasé dans le sud-est de la Turquie, a annoncé le ministère de la Défense. Ce dernier a évoqué un accident.

Selon un député du parti au pouvoir AKP, Tolga Agar, le général Osman Erbas, qui commande la huitième armée, figure parmi les morts. Selon le ministère de la Défense, l'appareil, un Cougar fabriqué par Airbus, a décollé de la ville de Bingöl pour se rendre à …

Lire l’article
Link zum Artikel