DE | FR

Un homme arrêté pour avoir attaqué des passants au hasard à Vancouver

Le motif de l'attaque demeure inconnu.
Le motif de l'attaque demeure inconnu. Image: sda
Un homme de 28 ans, soupçonné d'être l'auteur de l'attaque à l'arme blanche qui a fait un mort et six blessés, samedi à Vancouver, a été arrêté. Ses éventuels liens avec les victimes demeurent à préciser.
29.03.2021, 01:5829.03.2021, 05:57

Le suspect a subi une intervention chirurgicale suite à des blessures qu'il s'est infligées et demeure incarcéré. La police n'a fourni aucune indication sur les motivations de l'attaque. La femme qui a perdu la vie dans l'attaque, âgée d'une vingtaine d'années, n'a pas été identifiée.

Au hasard

Samedi, en début d'après-midi, un quartier tranquille de Vancouver-Nord avait été le théâtre d'une soudaine flambée de violence. Un homme armé d'un couteau avait poignardé plusieurs personnes, au hasard selon certains témoins, à l'intérieur et à proximité de la bibliothèque municipale.

Il avait été rapidement interpellé par les policiers de la gendarmerie royale du Canada (GRC), après s'être apparemment poignardé à la jambe et écroulé au sol.

Six personnes avaient subi des blessures à l'arme blanche d'une gravité variable et avaient été transportées à l'hôpital pour des soins d'urgence. (ats)

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Amnesty alerte sur la «hausse inquiétante» des peines de mort en 2021
Lors de son bilan annuel, l'ONG explique avoir enregistré plusieurs centaines d'exécutions dans le monde. Trois pays sont concernés par cette évolution, dont deux du Moyen-Orient.

Les peines de mort ont enregistré une «hausse inquiétante» dans le monde en 2021 avec l'assouplissement des restrictions liées au Covid-19, a alerté mardi Amnesty International dans son bilan annuel. Elle a relevé des dégradations en Iran, Arabie Saoudite et Birmanie.

L’article