International
Cinéma

Golden Globes 2022: Snoop Dogg a sauvé les nominations

Snoop Dogg a sauvé l'annonce des nominations aux Golden Globes

epaselect epa09640273 US musician Snoop Dogg attends the nomination announcements for the annual Golden Globe Awards at the Beverly Hilton in Beverly Hills, California, USA, 13 December 2021. The 79th ...
Le musicien américain Snoop Dogg assiste à l'annonce des nominations pour les Golden Globe Awards annuels à Beverly Hills aux États-Unis.Image: sda
Le rappeur américain âgé de 50 ans a fait un caméo surprise assez hilarant, lors de la présentation des nominations pour les Golden Globes 2022.
14.12.2021, 03:3414.12.2021, 12:48
Plus de «International»

Pour cette nouvelle annonce des nominations des Golden Globes 2022 sur fond de tensions, les organisateurs ont pu compter sur une apparition à la fois drôle et marquante du musicien américain Snoop Dogg... qui en a profité pour faire rire la galerie en écorchant les noms des stars.

Un peu d'humour de la part de Snoop:

Alors que Snoop lisait certains noms, il a commis quelques maladresses, par exemple avec Ben Affleck, qu'il a rebaptisé «Been Afflay», tout en s'excusant juste après, rempli d'auto-dérision.

Une cérémonie plongée dans la tourmente

Depuis quelques années, les récompenses des Golden Globes sont plongées dans la tourmente et l'incertitude, après une vague de critiques et de boycott pour leur manque de diversité et de transparence.

L'Association de la presse étrangère de Hollywood (HFPA), qui constitue le jury de ces prix, est depuis des mois en butte à des accusations de racisme, de sexisme, de harcèlement et de corruption.

Traditionnellement, la cérémonie de remise des Golden Globes, réputée pour son faste et son champagne, attirait toutes les vedettes internationales. Mais des critiques, comme les stars Scarlett Johansson et Mark Ruffalo ont publiquement dénoncé les manquements des organisateurs, tandis que Tom Cruise a carrément renvoyé ses trois Golden Globes en signe de protestation.

Passons aux nominations

  • Belfast de Kenneth Branagh et The Power of the Dog de Jane Campion ont dominé les nominations des Golden Globes

Belfast, inspiré par l'enfance nord-irlandaise de Kenneth Branagh, et The Power of the Dog, western sombre signé par la Néo-Zélandaise Jane Campion, sont en tête avec sept nominations chacun pour la 79e édition des Golden Globes.

  • Dans la catégorie phare du meilleur film dramatique on trouve notamment Coda, récit familial autour de la surdité, le space opera Dune par Denis Villeneuve et La Méthode Williams, dans lequel Will Smith incarne le père-entraîneur des soeurs Venus et Serena Williams.
  • Côté télévision, la série Succession part favorite pour la cérémonie du 9 janvier, avec cinq nominations.

Une série de réformesen cours

Les Golden Globes ouvrent traditionnellement la saison des prix cinématographiques à Hollywood et sont considérés comme presque aussi prestigieux que les Oscars dans l'industrie du divertissement. Mais leur avenir paraît désormais incertain.

Devant le scandale, l'organisation a rapidement annoncé une série de réformes, notamment un recrutement sans précédent de nouveaux membres pour améliorer la représentation des minorités en son sein.

Des grands studios comme Warner Bros, Netflix et Amazon ont dans la foulée fait savoir qu'ils ne travailleraient plus avec la HFPA tant que des changements significatifs n'auraient pas été mis en oeuvre. (ats/jch)

Le monde virtuel selon Matrix? C'est possible avec l'Unreal Engine 5
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Trump a perdu sa «fusée très spéciale»
Un Cessna 750 Citation X, de 1997. A l’époque, le jet privé le plus rapide du monde et, jusqu’à aujourd’hui, le discret bijou d'un milliardaire trop grand pour s'y tenir debout. Sauf que le républicain s'est résolu à vendre l'oiseau, estimé à 10 millions de dollars. On en a profité pour fouiller le lien étrange que Donald Trump entretient avec ses avions, alors qu'il craint toujours pour sa vie une fois sa ceinture attachée.

«Pour moi, être dans un avion, c'est comme vivre dans une belle maison.» Oui, enfin... ça dépend. Donald Trump est connu pour être un papy plutôt casanier et peu sûr de lui une fois en vol. Ce qui ne l'a jamais empêché d'exprimer une certaine obsession pour le symbole de réussite numéro un des gens qui ont plus d'argent que nous. Avant sa première campagne présidentielle, le magnat de l'immobilier se bornait à atterrir là où ses affaires l'imposaient.

L’article