International
Climat

Un «parasol» de poussière lunaire pourrait sauver la planète

La planète Terre
Des tonnes de poussière lunaire pour nous sauver du réchauffement climatique. Image: Shutterstock

Un «parasol» de poussière lunaire pourrait sauver la planète

Selon une étude américaine, des millions de tonnes de poussière lunaire envoyés dans l'espace pourraient stopper le réchauffement climatique.
09.02.2023, 21:4510.02.2023, 08:09
Plus de «International»

L'idée semble carrément farfelue, mais elle est bien réelle. Selon des chercheurs américains, l'envoi de plus de 10 millions de tonnes de poussière lunaire entre la Terre et le Soleil serait la solution pour freiner le réchauffement climatique. Telle une «ombrelle», comme le relève le magazine Le Point.

Mais comment? Cette équipe anglo-américaine d'universitaires, qui a publié ses recherches dans PLOS Nature, ces millions de tonnes de poussière envoyés dans l'espace constitueraient un parapluie de 940 km2 de diamètre, qui atténuerait le rayonnement solaire de 1,8%.

Toujours selon cette équipe de scientifiques, ce gain suffirait à enrayer la hausse des températures. L'un d'eux, Benjamin Bromley, explique que les colis chargés de poussière devront être acheminés au point de Lagrange, situé entre la Terre et le Soleil. La raison est qu'à cet endroit, tout reste plus ou moins immobile. Les chercheurs avancent également qu'à ce lieu précis, il est impossible que la poussière pollue la chimie atmosphérique, car trop éloigné de la Terre.

Le transport: le gros dilemme

Financièrement et techniquement, il est (pour l'instant) difficile, voire impossible à mettre ce projet astucieux en place. Les lubies de colonisation martienne d'Elon Musk pourront-elles changer quelque chose? L'équipe universitaire pense avant tout chiffres: envoyer 10 000 tonnes de poussière dans l'espace depuis la Lune représente la puissance de 2 500 fusées Saturn V, ces engins utilisés par les Américains en 1969.

Les auteurs mettent aussi en avant l'aspect énergétique d'une telle manoeuvre: l'énergie nécessaire peut être collectée par quelques kilomètres carrés de panneaux solaires.

Une idée qui pourrait faire réfléchir, peut-être une fois que les Chinois et les Américains auront construit des bases lunaires. (svp)

5 faits déprimants soumis à Bertrand Piccard
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Sam Bankman-Fried fait appel de ses 25 ans de prison
Outre les 25 ans d'emprisonnement, «SBF» s'est vu infliger une sanction de 11 milliards de dollars - qui pourra servir à l'indemnisation de clients - et aura une période de mise à l'épreuve de trois ans, après sa libération.

Sam Bankman-Fried, superstar déchue des cryptomonnaies, a fait appel de sa condamnation à 25 ans de prison pour l'une des pires fraudes financières de l'histoire récente, selon un document de justice rendu public jeudi.

L’article