DE | FR

La troisième dose de vaccin serait super efficace et Israël le prouve

Dans les pays où elle est déjà administrée, la troisième dose de vaccin commence à montrer son efficacité. Démonstration en chiffres.
07.10.2021, 10:0307.10.2021, 10:11
Suivez-moi

Si la Suisse préfère attendre pour la «vaccination de rappel», la troisième dose est déjà administrée dans plusieurs pays. Parmi ceux-ci, Israël, les Etats-Unis, la France ou encore l'Allemagne.

Jamais deux sans trois

Il est démontré que l'effet protecteur du vaccin s'estompe avec le temps. Les données provenant d'Israël prouvent que la troisième dose de vaccin contre le Covid-19 permet de lutter contre cette atténuation et d'offrir un véritable coup de boost immunitaire.

Israël a été le premier pays au monde à commencer les «vaccinations de rappel» dès la fin du mois de juillet. Aujourd'hui, environ deux mois plus tard, une recherche data du Tages Anzeiger montre que les chiffres parlent d'eux-mêmes.

Chez les Israéliens de plus de 60 ans ayant développé une forme grave du Covid:

  • 2 sur 100 000 étaient triplement vaccinés.
  • 21 sur 100 000 étaient doublement vaccinés.
  • 132 sur 100 000 étaient non-vaccinés.

Il y a donc 60 fois plus de cas grave chez les non-vaccinés que chez les triplement vaccinés. Et dix fois plus entre les doublement vaccinés et les triplement vaccinés.

Les différences sont de plus en plus visibles

Au début de la campagne de rappel, début juillet, ces différences entre chaque statut vaccinal n'étaient pas aussi flagrantes. A l'époque, Israël enregistrait un trop faible nombre de cas pour observer de réels écarts.

Mais avec l'augmentation des infections en août, l'effet est de plus en plus perceptible. Depuis mi-septembre, le nombre de cas graves dans les hôpitaux israéliens a diminué d'un tiers.

La troisième dose a un autre avantage: elle limite la propagation du virus. À la fin août, Israël a enregistré plus de 11 000 nouvelles infections sur plusieurs jours. Actuellement, il y a une moyenne d'environ 3000 infections par jour. La troisième dose permettrait donc aux personnes d'être moins contagieuses.

Le Times of Israel ajoute que le rappel permet de produire dix fois plus d'anticorps que la deuxième dose.

Un effet moins remarquable chez les jeunes

L'effet s'observe de manière moins visible chez les Israëliens de moins de 60 ans, mais c'est normal. Cela s'expliquerait par le nombre de vaccinations administrées dans chaque tranche d'âge. Parmi les catégories ayant reçu une troisième dose:

  • 75% sont âgées de plus de 60 ans.
  • 25% ont entre 16 et 19 ans.

La population d'Israël étant très jeune, seul 39% de la population totale est triplement vaccinée.

Il faut dire qu'il faut attendre au moins cinq mois entre la deuxième et la troisième dose. La plupart des jeunes doivent donc encore patienter.

La pression s'accentue

Pour réduire le nombre d'infection, Israël met la pression sur la population: le certificat Covid, n'est disponible que six mois après avoir reçu sa deuxième dose. Pour prolonger sa validité, la population israélienne doit recevoir la dose de rappel.

Pareil pour les personnes infectées: comme en Suisse, elles doivent être vaccinées six mois après leur infection pour obtenir le certificat.

On discute déjà d'administrer une quatrième dose, qui devrait un jour offrir une meilleure protection contre les nouveaux variants du Covid-19. Salman Zarka, expert de la santé israélien, a indiqué sur la chaîne de radio publique Kan qu'il s'attend à ce que les vaccins de rappel doivent être administrés une fois par an ou tous les six mois à l'avenir.

«Nous devons nous préparer à cela. C'est notre vie à partir de maintenant.»
Salman Zarka, expert de la santé en Israël

À quand une troisième dose en Suisse?

En Suisse, à l'exception des personnes immunodéprimées, on préfère encore attendre pour la vaccination de rappel.

La Commission fédérale pour les questions de vaccination ne veut pas faire de recommandation générale, tant qu'on ne remarque pas une nette augmentation des cas graves chez les personnes âgées.

Voici un panorama des pays qui se lancent dans la vaccination de rappel👇

Et vous, vous remarquez aussi des gens bizarres au supermarché? Voici ce qui se passe aux USA...

1 / 19
Des photos étranges prises dans des supermarchés américains
source: imgur
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Rien à voir avec le vaccin, mais vous, vous mangez comment?

Plus d'article sur le Covid

Mais pourquoi cette fin de Covid paraît sans… fin?

Link zum Artikel

11 cadeaux que le Conseil fédéral devrait offrir aux futurs vaccinés

Link zum Artikel

Le médoc contre le Covid remet-il en cause le certificat et le vaccin?

Link zum Artikel

La Chine manque d'énergie et ça sent le sapin pour vos cadeaux de Noël

Link zum Artikel

Pas de vaccin, pas d'Open d'Australie. Pas de Djokovic?

L'Etat de Victoria attend du tournoi de tennis qu'il impose la vaccination à tous ses participants. Sans exception.

Il faudra un concours de circonstances extraordinaire pour que l'Open d'Australie, déjà sous la pression d'une annulation l'an dernier, échappe à l'obligation vaccinale pour tous ses accrédités: joueurs, arbitres, journalistes, cordeurs, etc.

Selon le quotidien «The Age», le tournoi négocie une voie subsidiaire pour les non-vaccinés, une voie certes peu engageante (quarantaine stricte de 14 jours, tests PCR quotidiens), mais l'Etat de Victoria, historiquement l'un des plus restrictifs au …

Lire l’article
Link zum Artikel