DE | FR
Les classes allemandes seront séparées en deux groupes et les élèves ne pourront pas se croiser.
Les classes allemandes seront séparées en deux groupes et les élèves ne pourront pas se croiser.Image: Shutterstock / watson

Les petits Allemands retournent à l'école mais sous haute surveillance

Malgré la menace du variant britannique, les classes rouvrent dans une grande partie du pays. Bonne nouvelle, les profs devraient devenir prioritaires pour le vaccin.
22.02.2021, 16:4822.02.2021, 17:20

Les enfants allemands ont repris, lundi matin, le chemin de la garderie ou de l'école dans dix des seize régions du pays. Ils avaient déjà repris dans deux autres Länder, la Basse-Saxe et la Saxe.

Mais attention: les cours reprennent dans des conditions sanitaires drastiques, avec des classes alternant en demi-groupes ou des effectifs fixes qui ne pourront croiser les autres élèves. L'Allemagne avoue se soucier de plus en plus du retour à la socialisation de sa jeunesse.

«Les enfants, surtout les plus jeunes, ont besoin les uns des autres.»
Anja Karliczek, ministre de l'Education

La bonne nouvelle qui découle de cette réouverture? Le million d'éducateurs et enseignants passeraient au rang de «priorité élevée» pour être vaccinés. Malgré les réserves de la Commission allemande de la vaccination, qui voudrait privilégier les patients les plus vulnérables. Des annonces sont attendues dans ce sens aujourd'hui encore. (ats)

Plus d'articles sur le thème «Covid-19»

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

L'Etat dépense des milliards pour lutter contre le Covid-19. Qui va payer pour ça?

Link zum Artikel

L'immunité Covid-19 existe-t-elle? Qui contrôle les autotests?

Link zum Artikel

Entre passeport vaccinal et confinement, le Covid dans le monde

Link zum Artikel

Les vaccins, efficaces ou non? Et le masque, c'est pour la vie? On fait le point

Link zum Artikel

Pour l'OFSP, l'attestation de vaccination doit devenir un certificat Covid-19

Link zum Artikel

L'Union européenne va limiter les exportations de vaccins

Link zum Artikel

Et vogue la troisième vague

Link zum Artikel

Le passeport vaccinal pour l'Europe (Suisse comprise), c'est quoi?

Link zum Artikel

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Vadim Chichimarine: «Pardon. Je ne voulais pas tuer votre mari»
Deuxième jour du procès historique pour crime de guerre à Kiev. L'accusé a été confronté, jeudi, à la veuve de sa victime, un «conducteur de tracteur, un citoyen inoffensif». En s'engageant dans l'armée, le sous-officier russe Vadim Chichimarine, 21 ans, ne s'attendait pas à devoir faire la guerre. Sa maman, effondrée, ne comprend pas comment il a pu appuyer sur la gâchette en étant «sobre».

«La perte de mon mari est tout pour moi. Il était mon protecteur.» La Cour d'appel de Kiev a beau être plus grande que le petit tribunal qui a accueilli, mercredi, la première session du procès, les places sont toujours chères. Hier, Vadim Chichimarine, sous-officier russe de 21 ans, accusé d'avoir abattu un homme en février dernier, a plaidé coupable. Les chefs d'accusation: crime de guerre et meurtre avec préméditation.

L’article