DE | FR
Un  mémorial pour les morts du Covid aux Etats-Unis.
Un mémorial pour les morts du Covid aux Etats-Unis.Image: EPA

600 000 décès aux Etats-Unis, malgré une large campagne de vaccination

La pandémie engendre encore des centaines de décès chaque jour dans le monde. Les USA viennent de dépasser la barre symbolique des 600 000 morts. Le bilan le plus lourd, devant l'Inde et le Brésil.
16.06.2021, 10:0216.06.2021, 17:06

Au début de son mandat, Joe Biden avait fixé comme objectif qu'au 4 juillet, jour de la fête nationale américaine, 70% des adultes auraient reçu au moins une dose. Actuellement, 52% de la population (174 millions) a reçu sa première injection et le rythme de vaccination s'est fortement ralenti. Malgré cette campagne à grande échelle, les Etats-Unis viennent de dépasser les 600 000 décès dus au Covid.

Pire que l'Inde et le Brésil

Selon les données officielles de l'Université Johns-Hopkins, les Etats-Unis sont de loin le pays ayant enregistré le plus lourd bilan lié au Covid-19, devant le Brésil (380 000 décès), l'Inde (490 000) et la France (110 000).

New York et la Californie rouvrent quand même

Les habitants des Etats de New York et de la Californie vont pouvoir reprendre une vie normale. La levée des restrictions survient, malgré le nouveau seuil de décès.

Nous y sommes enfin, en ce 15 juin, pour tourner la page, en finir avec les capacités limitées… avec la distanciation sociale.
Gavin Newsom, gouverneur de la Californie

(jch)

26 chiens qui prennent beaucoup trop de place🐶

1 / 20
26 chiens qui prennent beaucoup trop de place 🐶
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une avalanche engloutit un camp de base dans l'Himalaya
Plusieurs avalanches ont touché le Manaslu, le huitième plus haut sommet du monde. Si l'une d'entre elles a fait deux victimes, une autre a touché le camp de base des alpinistes n'occasionnant que des dégâts matériels.

Dimanche 2 octobre, une avalanche massive s'est déclenchée sur la montagne népalaise Manaslu pour la deuxième fois en quelques jours. Si la première, qui a lieu quelques jours avant, a fait deux victimes, cette fois, c'est le camp de base qui a été légèrement enseveli.

L’article