DE | FR
Image: Shutterstock

A Lille, on va tester un suppositoire contre le Covid

L'Agence nationale de sécurité du médicament français a donné son feu vert samedi pour expérimenter le Clofoctol. Un suppositoire élaboré par l'Institut Pasteur de Lille.
14.06.2021, 08:2114.06.2021, 08:31

Un traitement contre le Covid-19 sous forme de suppositoire? C'est ce qu'ont développé les chercheurs de l'Institut Pasteur de Lille (IPL), qui ont attendu de longs mois avant d'obtenir les autorisations officielles pour lancer les essais cliniques. C'est désormais chose faite:

Le déroulé de l'étude

Cette étude, qui a reçu le feu vert de L'Agence nationale de sécurité du médicament français doit mobiliser 700 personnes, répondant à des critères précis. Ils doivent être âgés de plus de 50 ans, non vaccinés et présenter des symptômes récents du Covid-19.

«Le nombre de patients dont l'état s'aggrave sera comparé entre les deux groupes. Si l'analyse des données permet de démontrer que l'administration de Clofoctol induit une réduction du risque d'aggravation de 50%, alors l'IPL pourra envisager l'étape suivante. A savoir une «demande d'autorisation de mise sur le marché.»
Benoît Deprez, le directeur scientifique de l'InstitutLa Voix du nord
  • Le suppositoire Clofoctol sera administré deux fois par jour pendant cinq jours. Il est censé éviter les formes graves de la maladie.
  • Une moitié des sujets recevra le traitement, quand l'autre aura droit à un placebo.
  • Tout l'intérêt de l'étude sera d'observer si le médicament a une influence sur l'évolution des symptômes.

(jch)

Le premier café à chats de Suisse a ouvert à Zurich 😍

1 / 9
Le premier café à chats de Suisse a ouvert à Zurich 😍
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ces cartes laissées visibles sur une vidéo montrent le recul russe en Ukraine
La contre-offensive ukrainienne dans le sud du pays a nettement progressé ces derniers jours. Moscou a laissé visible sur une vidéo, en arrière-plan, des cartes montrant le retrait de troupes russes.

Les forces russes qui occupent la région de Kherson, située dans le sud de l'Ukraine, ont apparemment subi de lourdes pertes territoriales ces derniers jours. C'est ce qui ressort de cartes laissées visibles sur une vidéo par le ministère de la Défense à Moscou, mardi.

L’article