DE | FR
Image: Shutterstock

Non-vaccinée, son patron la prive de salaire puis lui organise une fête

Une infirmière française d'une quarantaine d'années est suspendue depuis le mois de septembre, car elle refuse le vaccin anti-covid. Mais l'employeur l'a invitée à une fête, en novembre, pour célébrer ses 20 ans de boîte.
29.10.2021, 18:56

L'affaire est aussi cocasse qu'embarrassante. Suspendue depuis mi-septembre par son employeur pour cause d'absence de vaccination anti-covid, une infirmière française de 46 ans va recevoir, le 19 novembre, une médaille du travail. Selon Le Progrès, la clinique lyonnaise va organiser une fête jubilaire pour celle qui a intégré l'établissement en 2001.

En intérim pour gagner sa vie

L'infirmière, devenue travailleuse intérimaire depuis sa suspension, a reçu dernièrement un courrier de l'employeur l'invitant, pour ses 20 ans de boîte, à une soirée «avec remise de médaille pour la reconnaissance du travail» et son «attachement» à la clinique.

«Je me suis demandé s’il fallait en rire ou en pleurer. Je me suis dit, non il vaut mieux en rire. On dirait un 1er avril»
L'infirmière en question dans Le Progrès

L'histoire ne dit pas si sans vaccin ni pass sanitaire, l'infirmière pourra accéder aux locaux pour recevoir sa médaille.

En France, du fait de la loi sur l'obligation vaccinale, depuis le 15 septembre, tout soignant n'ayant reçu aucune dose de vaccin est suspendu et ne touche plus de salaire. (apn)

L’accident sur l’autoroute A1

1 / 11
L’accident sur l’autoroute A1
source: keystone / salvatore di nolfi
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

La Patrouille Suisse nous emmène dans leurs cockpits

Plus d'articles sur la vaccination

Macron veut imposer le vaccin aux Français, la résistance s'organise

Link zum Artikel

Le personnel de soins réticent au vaccin? Les EMS répondent

Link zum Artikel

Les résultats du vaccin Curevac, commandé par Berne, sont décevants

Link zum Artikel

«Les non vaccinés seront probablement infectés par le Covid»

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ces militants dégoûtés par leur héros Eric Zemmour et son parti
«Reconquête!», le parti d'Eric Zemmour, désormais candidat aux législatives (qui auront lieu à la mi-juin), compte des déçus parmi ses jeunes militants. En cause, un manque de reconnaissance crasse.

Le parti de celui qui voulait rompre avec les partis politiques traditionnels semble finalement être un parti comme les autres. Avec les mêmes hiérarchies, les mêmes tromperies, les mêmes machines à désillusion. Le Monde a recueilli les témoignages de jeunes militants dont le désenchantement est à la mesure de leur engagement – non récompensé – pour Eric Zemmour et la cause qu'il porte désormais dans le cadre des élections législatives, comme candidat dans le Var.

L’article