DE | FR
L'explosion n'a pas fait de victimes mais a abimé le bâtiment.
L'explosion n'a pas fait de victimes mais a abimé le bâtiment.Image: EPA ANP

Un autre centre de dépistage Covid pris pour cible aux Pays-Bas

Un engin artisanal a explosé mercredi matin près d'un centre de dépistage, sans faire de blessés. Un événement qui symbolise les tensions grandissantes dans ce pays autour des mesures de lutte contre le Covid-19.
03.03.2021, 12:5003.03.2021, 12:53

Les mesures sanitaires ne passent décidément pas aux Pays-Bas. Alors que l'instauration du couvre-feu, fin janvier, avait provoqué les plus graves émeutes depuis plusieurs décennies et qu'un centre de dépistage avait été incendié, un deuxième centre a été pris pour cible ce matin.

«Près du centre de dépistage du service local de santé publique à Bovenkarspel (réd: Hollande-Septentrionale), un explosif s'est enclenché à 06h55. Des fenêtres ont été détruites, mais il n'y a pas eu de blessés. La police enquête. Le périmètre a été bouclé», a affirmé la police. Les services de déminage ont été déployés sur place afin de déterminer si du matériel explosif s'y trouve toujours.

«Un objet en métal qui se situe entre un tube et une canette a explosé près de la façade du centre de dépistage»
Menno Hartenberg, porte-parole de la police de Hollande-Septentrionale

«Pour l'instant, nous n'excluons aucune piste et ne pouvons encore rien dire sur les motivations, une enquête est en cours», a déclaré Menno Hartenberg, porte-parole de la police de Hollande-Septentrionale, tout en excluant une piste accidentelle.

Image: EPA ANP

Tensions anti-vaccin

L'incident s'est produit dans une région proche de celle où un centre de dépistage avait été incendié en janvier dernier, lors de l'entrée en vigueur d'un couvre-feu pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Il existe une longue tradition antivaccination parmi les protestants conservateurs de la dite «Ceinture de la Bible» dans le centre des Pays-Bas.

Fin janvier, des affrontements avaient alors opposé la police anti-émeute à des groupes de protestataires à Amsterdam et dans plusieurs autres villes dont Rotterdam qui avaient été la scène de pillages. Des dizaines de personnes avaient été arrêtées.

Le couvre-feu s'est aussi retrouvé la semaine dernière au cœur d'une bataille juridique lancée par un groupe opposé aux restrictions sanitaires, poussant le gouvernement à faire passer une nouvelle loi afin d'assurer le maintien de la mesure. Une Cour d'appel de La Haye a ainsi invalidé le 26 février l'annulation du couvre-feu, rejetant un jugement antérieur. (ats/FF)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Pour ne pas devenir des bourreaux, ces Russes ont décidé de fuir leur pays
Par refus de participer directement ou indirectement à la guerre en Ukraine, certains Russes ont préféré fuir leur pays. Mais rien n'est facile pour autant.

À Batoumi (Géorgie).

L’article