International
Décès

Californie: une guerre des gangs aurait causé six meurtres

Californie: une guerre des gangs aurait causé six meurtres, dont celui d'un bébé

Le shérif de Tulare suspecte une attaque liée à des activités de gangs.
Le shérif de Tulare suspecte une attaque liée à des activités de gangs.Image: sda
Peu avant 04h00 lundi matin heure locale, la police est intervenue pour une fusillade dans un quartier résidentiel de Goshen, petite ville située dans la vallée centrale de la Californie.
17.01.2023, 05:3617.01.2023, 06:41
Plus de «International»

Six personnes, dont un bébé de six mois et sa mère âgée de 17 ans, ont été tuées lundi matin par balles en Californie, a annoncé le shérif local.

«Nous pensons que ce n'est pas un acte de violence commis au hasard, mais que cette famille a été visée. Deux suspects sont recherchés. La maison dans laquelle s'est déroulée ce terrifiant massacre avait fait l'objet d'une perquisition dans une affaire de stupéfiants une semaine auparavant. Des gangs, possiblement impliqués dans du trafic de drogue, sont liés à cette attaque.»
Mike Boudreaux, shérif du comté de Tulare, dans le centre de la Californie

«Pas de la violence aveugle»

Arrivée sur place, elle a trouvé deux corps sans vie dans la rue avant de découvrir quatre autres personnes touchées par des armes à feu, qui ont toutes succombé à leurs blessures, a précisé le shérif.

Le bébé de six mois et sa mère ont été touchés par des tirs à la tête, a-t-il ajouté:

«Ce n'était pas de la violence aveugle»

Environ 49 000 personnes sont mortes par balle en 2021 aux Etats-Unis. Cela représente plus de 130 décès par jour, dont plus de la moitié sont des suicides.

Le pays compte davantage d'armes individuelles que d'habitants: un adulte sur trois possède au moins une arme et près d'un adulte sur deux vit dans un foyer où se trouve une arme. (ats/jch)

Cette vidéo choque les Etats-Unis.
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les soldats de Poutine ont de la peine à se comprendre
L'armée russe recrute des mercenaires étrangers pour soutenir sa guerre en Ukraine. Mais les barrières linguistiques compliquent leur efficacité et donnent lieu à des situations étonnantes.

Pour continuer à progresser en Ukraine, l'armée russe utilise de plus en plus de mercenaires étrangers. Promettant de gros salaires et la citoyenneté russe, le Kremlin a notamment recruté de nombreux Népalais. Grâce aux réseaux des mercenaires de Wagner, de plus en plus d'Africains arrivent aussi sur le front. Mais ces nouvelles troupes semblent davantage lutter contre les barrières linguistiques que contre l'Ukraine.

L’article