DE | FR

Il ne fait pas bon être très vieux ou très jeune en 2021

Une réalité accentuée par la pandémie, pointe un rapport de l'Organisation mondiale de la Santé. L'«âgisme» ce fléau mondial cible qui et avec quelles conséquences?
18.03.2021, 08:0118.03.2021, 15:45

Une personne sur deux, dans le monde, fait preuve d'«âgisme». Autrement dit, utilise l'âge de quelqu'un pour lui porter préjudice. Et ça marche dans les deux sens: les jeunes envers les anciens et vice-versa. En Europe, un tiers des individus, mais surtout les jeunes, dit avoir subi cette attitude. Ce sont les résultats du premier rapport mondial sur cette question publié par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et d'autres acteurs onusiens.

«La pandémie a montré la prévalence de l'âgisme»
Une responsable de l'OMS

La crise du Covid-19 a accentué les disparités en raison de l'âge dans l'accès aux soins ou aux infrastructures. C'est aussi le cas dans l'application des restrictions et autorisations qui vise les plus jeunes ou les plus âgés.

Quelles sont les conséquences de l'âgisme?

  • Il est nuisible pour la santé et empêche l'approbation de politiques favorables à un vieillissement en bonne santé.
  • Il peut agir en termes de discriminations à l'emploi.
  • Les crimes perpétrés par les jeunes sont souvent considérés comme plus graves que les mêmes attribués à des délinquants plus âgés.
  • Il accentue la pauvreté des plus âgés.
  • Selon les estimations, les effets de l'«âgisme» coûtent jusqu'à plusieurs centaines de milliards de dollars à la société dans le monde.

.

Qui sont les plus ciblés par l'âgisme?

  • Les jeunes hommes moins éduqués ciblent plus facilement les personnes âgées.
  • Les plus anciens son très exposés lorsqu'ils dépendent de soins.
  • Les travailleurs les plus âgés qui œuvrent dans des branches comme la haute technologie sont très touchés.
  • Il est largement plus élevé dans les pays pauvres ou à revenus intermédiaires.
  • Les femmes sont victimes de manière disproportionnée des phénomènes listés ci-dessus.

Comment y faire face?

Pour y faire face, le rapport recommande des politiques anti-discrimination et des législations sur les droits humains, l'éducation sur cette question et la facilitation d'un dialogue entre individus d'âges différents. Il appelle à améliorer les données. Il demande également à tous les acteurs d’œuvrer pour diminuer ce problème. (jah/ats)

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
La guerre en Ukraine pousse la Hongrie à instaurer l'état d'urgence
Après un premier «état d'urgence» décrété pour faire face au Covid-19, le premier ministre hongrois en a instauré un second dans la foulée. Cette fois-ci, il s'agit de «faire face aux conséquences de la guerre en Ukraine». Une ONG dénonce déjà la porte ouverte aux abus de pouvoir.

L'état d'urgence instauré pendant la pandémie devait expirer mardi prochain, mais le premier ministre Viktor Orban en a décidé autrement.

L’article