larges éclaircies
DE | FR
International
Disney

Disney: retour surprise de l'ancien CEO Bob Iger

En difficulté, le groupe Disney rappelle son ancien patron à la rescousse

Disney characters Mickey and Minnie Mouse perform on a float for a Christmas parade at a press preview at the Tokyo Disneyland in Urayasu, suburban Tokyo Monday, Nov. 7, 2022. Special Disney character ...
Mickey et Minnie Mouse se produisent sur un char pour une parade de Noël, au parc Disney de Tokyo. Image: sda
Pendant la pandémie, la société derrière Mickey et Minnie Mouse a dû composer avec la fermeture des parcs d'attractions et des cinémas mais aussi l'expansion du streaming.
21.11.2022, 05:3821.11.2022, 07:19
Plus de «International»

L'ancien directeur général du groupe Disney, Bob Iger, reprend cette fonction avec effet immédiat, a annoncé l'entreprise dimanche. Il avait laissé sa place à Bob Chapek en 2020 après quinze ans à ce poste.

«Bob Iger a accepté de revenir à la tête du Royaume enchanté pour deux ans avec l'objectif d'établir une stratégie pour une croissance renouvelée»

Le nouveau patron aura aussi pour but de travailler avec le conseil d'administration pour lui trouver un successeur.

L'entreprise n'a pas précisé les raisons du départ de Bob Chapek, indiquant seulement qu'il avait quitté son poste. Elle l'a remercié «pour les services qu'il a rendus à Disney au cours de sa longue carrière, notamment en guidant l'entreprise à travers les défis inédits de la pandémie», a indiqué la présidente du conseil d'administration, Susan Arnold:

«Le conseil a estimé qu'au moment où Disney s'engage dans une période de plus en plus complexe de transformation du secteur, Bob Iger est particulièrement bien placé pour diriger la société à travers cette période charnière»

Résultats mitigés

Bob Chapek, un vétéran de Disney, avait pris ses fonctions début 2020, juste au début de la pandémie. Il a dû gérer la fermeture des parcs d'attractions et des cinémas mais aussi l'expansion du streaming.

Les résultats de cette activité sont récemment ressortis mitigés: Disney+ a encore gagné des abonnés au troisième trimestre, mais les plateformes de streaming du groupe (Disney+, ESPN+ et Hulu) ont engrangé une perte opérationnelle de près de 1,5 milliard de dollars.

Bob Iger était resté président du conseil d'administration jusqu'en 2021. A la tête de l'entreprise de 2005 à 2020, l'emblématique patron l'avait transformée en un empire du divertissement, entre les acquisitions du studio d'animation Pixar en 2006, de Marvel en 2009 ou de l'essentiel des actifs de l'ex-groupe 21st Century Fox en 2019. Il avait terminé son mandat avec le lancement de Disney+. (/ats/jch)

Avec ses 112 millions d'abonnés, voici le nouveau champion de YouTube
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le pape s'en prend encore à la théorie du genre
Le pape François a de nouveau fustigé vendredi la théorie du genre. Il y voit «le plus affreux danger» qui «efface les différences».

«Il est très important qu'il y ait cette rencontre entre hommes et femmes, car aujourd'hui le plus affreux danger est l'idéologie du genre, qui efface les différences», a déclaré le pape lors d'une audience au Vatican avec les participants à une conférence internationale sur le mariage et la vie consacrée.

L’article