en partie ensoleillé
DE | FR
International
Donald Trump

Donald Trump: les 5 révélations du livre choc «Confidence Man»

U.S. President Donald Trump puts on a military jacket as he meets the US troops at the U.S. Yokota Air Base, on the outskirts of Tokyo, Sunday, Nov. 5, 2017. President Trump arrived in Japan Sunday on ...
Donald TrumpImage: AP

Bombardements et toilettes: 5 révélations du livre choc sur Donald Trump

La journaliste du New York Times Maggie Habberman a sorti un livre explosif sur le parcours de Donald Trump. Elle révèle des informations exclusives sur sa personnalité, mais aussi la manière dont il a géré ses quatre années à la tête des Etats-Unis.
05.10.2022, 14:51
Suivez-moi

Donald Trump jetait régulièrement des documents dans les toilettes et a failli renvoyer sa fille Ivanka. Ce n'est qu'une partie des informations explosives dévoilées dans Confidence man, le livre de la journaliste du New York Times Maggie Haberman qui sort cette semaine.

Pour écrire les 600 pages de ce livre consacré à l'ascension de Donald Trump des années 1970 à nos jours, la journaliste s'est appuyée sur plus de 200 sources dont des anciens collaborateurs et, bien entendu, s'est entretenue avec Donald Trump en personne, à trois reprises.

Maggie Haberman, journaliste pour NY Times connaît Trump comme sa poche. Son livre retrace son parcours sur plus de trente ans.
Maggie Haberman, journaliste pour NY Times connaît Trump comme sa poche. Son livre retrace son parcours sur plus de trente ans.

La BBC et d'autres médias ont fait le résumé des infos les plus étonnantes, que dis-je, les plus improbables relatées dans Confidence Man. Accrochez-vous et entrez dans la tête de Donald Trump.

Celui qui jetait des documents dans les toilettes

Mais pourquoi les toilettes du Président sont-elles régulièrement bouchées ? C'est la question que se sont posée les employés de la Maison Blanche à maintes reprises. La réponse? Donald Trump jetait des documents directement dans les toilettes.

Selon Confidence Man, les employés auraient trouvé des papiers imprimés qui bouchaient le fond des toilettes. Alors en exercice, Donald Trump aurait aussi déchiré des documents, ce qui est illégal. En effet, la loi américaine des archives présidentielles stipule que les documents créés ou reçus par un président sont la propriété du gouvernement américain et doivent être légués aux archives nationales.

Celui qui a failli virer sa fille

On le savait très proche de sa fille Ivanka mais on ne se doutait pas qu'il a voulu la virer par Twitter. En effet, selon la BBC, la journaliste Maggie Haberman raconte que l'ancien président était sur le point de tweeter que sa fille et son beau-fils quittaient leur poste de conseillers à la Maison blanche. Jusqu'ici, rien de sensationnel, me diriez-vous. Mais le président de l'époque a été arrêté par son conseiller John Kelly qui lui a suggéré...d'en parler à Ivanka et Jarod Kushner avant de tweeter. On connaît la suite, Ivanka et son mari Jarod sont restés en poste jusqu'à la fin de sa présidence.

Officiellement, Donald Trump a nié l'existence de cet événement en le qualifiant de «pure fiction».

Celui qui parlait sans filtre

Les relations de Donald Trump avec les leaders politiques n'ont pas vraiment été au beau fixe durant sa présidence. Durant sa première rencontre officielle avec la Première Ministre du Royaume Uni, Theresa May, Donald Trump a décidé de parler d'avortement en ces termes:

«Certaines personnes sont pour l'avortement et d'autres sont contre. Imaginez que des animaux avec des tatouages ont violé votre fille et qu'elle soit enceinte?»
Donald Trump

Après cette parenthèse, l'ancien président a radicalement changé de sujet et porté son attention sur l'Irlande du Nord en cherchant les meilleurs moyens pour empêcher l'installation d'un projet éolien offshore près de sa propriété.

Celui qui avait une super idée

Lorsqu'on a le titre de Président des Etats-Unis, on doit aussi régler des crises importantes. Donald Trump, lui, semble avoir la solution idéale pour mettre fin au trafic de drogue. En effet, selon la journaliste Maggie Haberman, Donald Trump a évoqué à plusieurs reprises de cibler militairement des laboratoires de drogue au Mexique, ce qui aurait stupéfié son secrétaire à la défense de l'époque Mark Esper.

«Et si on bombardait les laboratoires?»
Donald Trump parlant à Brett Giroir

Mais comment est née une telle idée? Eh bien, elle est venue d'une conversation de l'ancien président avec Brett Giroir (en photo ci-dessous) l'assistant du secrétaire d'Etat à la santé. Le hic, c'est que Trump s'est adressé plusieurs fois à Brett Giroir en pensant qu'il travaillait pour l'armée, selon le Washington Post. Bon, pour sa défense, le rang de Brett Giroir lui permet de mettre un uniforme comme le veut le protocole, mais il ne fait pas partie de l'armée pour autant.

Les conseillers de la Maison-Blanche se sont rendus compte de sa bévue et n'ont pas tenté pour autant de changer le point de vue du Président, toutefois, ils ont conseillé à Brett Giroir de ne plus porter son costume en présence de Trump et de venir en tenue de ville.

Adm. Brett Giroir, assistant secretary of Health and Human Services, listens as Brad Smith, director of the Center for Medicare & Medicaid Innovation at CMS, speaks about the coronavirus during a  ...
Brett Giroir, assistant du secrétaire d'Etat à la santé. Avouez qu'on le confondrait avec un militaire.Image: AP

Celui qui avait un avocat

Lorsque l'ancien président s'est rendu compte qu'il était en train de perdre l'élection de 2020. Il a demandé à Rudolph Giuliani de faire «tout ce qu'il pouvait» pour renverser le résultat.

«OK, Rudy, c'est toi qui commandes. Lâche-toi, fais tout ce que tu veux. Je m'en fiche»
Donald Trump

C'est en ces termes que le président non réélu s'adressa à Rudolph Giuliani après que ses autres avocats ont refusé ses demandes insistantes pour changer les résultats de l'élection présidentielle.

L'assaut du Capitole en images

1 / 6
L'assaut du Capitole en images
source: epa / michael reynolds
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Trump se déclare le 47e président en jouant au golf

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des émeutes géantes secouent la plus grande usine d’Iphone au monde
Des protestations ont éclaté dans la plus grande usine d'Iphone du monde à Zhengzhou, comme le montrent des images diffusées sur les réseaux sociaux. Le régime chinois répond par la violence policière et la censure.

Des centaines d'ouvriers chinois ont manifesté en plein jour dans une usine Foxconn, un sous-traitant d'Apple à Zhengzhou. De nombreuses images ont été postées sur le réseau social chinois Weibo ainsi que sur Twitter. On y voit des scènes qui ressemblent à des émeutes.

L’article